Saints bretons à découvrir

[PATRIMOINE] “S’occuper des pierres alors que l’essentiel se trouve ailleurs ? “

Photo Ar Gedour 2016

Benoît de Sagazan, sur son blog traitant du patrimoine religieux, vient de répondre à un internaute qui se présentait comme un ancien président d’une association de sauvegarde et de restauration d’une église médiévale et qui lui écrivait ceci, commentaire récurrent que reçoivent ceux qui se battent pour le patrimoine religieux :

« (…) Celle-ci (L’église) remonte au douzième siècle. Ce qui en soi est magnifique. Néanmoins si on trouve une qualité d’architecture du haut moyen âge, il n’en est pas de même pour la qualité de la foi, un sujet qui préoccupe une infime proportion des Français (dont entre 4% et 6% assistent à la messe le dimanche). Vous avez bien du courage de vous occuper des pierres alors que l’essentiel se trouve ailleurs, Dieu étant pur esprit. »

Voici la réponse apportée par Benoît de Sagazan :

Monsieur,

Merci de votre message. L’essentiel est surement ailleurs, comme vous le dites et Dieu Merci ! N’empêche, si Dieu n’habite pas que les églises, celles-ci conservent une importance pour l’ensemble de la population, que l’on soit un chrétien ou pas, pratiquant ou pas. Je remarque souvent que ceux qui se battent pour sauver une église en danger se comptent davantage dans les rangs de ceux qui n’y mettent pas les pieds que dans ceux qui s’agenouillent devant les autels.

C’est parce que je crois ces édifices capable de parler même quand les hommes deviennent muets, que j’ai envie, avec d’autres, de les défendre, de les promouvoir, de les rendre vivantes et rayonnantes.

Ces églises nous parlent, dis-je. Mais de quoi ? De notre identité, de notre histoire, de ceux qui ont précédé, de la nécessité de la communauté, de notre intériorité, de sérénité et de paix, de notre désir d’éternité, de la transcendance et de la verticalité dans monde enclin à proposer l’horizontalité. Elles nous invitent également à percer les mystères de la vie : Qui sommes-nous ? Pourquoi sommes-nous là ? Que voulons vivre ? Et après la mort ? A interroger le sens de nos vies communautaires comme nos vies personnelle…

Ces églises sont nos racines et nos ailes…

Comme vous le dites, Dieu est pur esprit et n’est pas confiné dans les églises. Mais ces églises sont aussi là pour nous dire qu’il se tient là au milieu des hommes. A leur disposition s’ils le souhaitent (et si les portes des églises demeurent ouvertes). Ne désespérons ni des hommes ni des églises…

À propos du rédacteur Redaction

Les articles publiés sous le nom "rédaction" proviennent de contributeurs occasionnels dont les noms sont publiés en corps de texte s'ils le souhaitent.

Articles du même auteur

Nous avons rencontré l’ennemi, et c’est nous (par Ronan Le Coadic)

En soixante ans – des années 1950 aux années 2010 –, le nombre des locuteurs …

Tro Breiz marcheurs 2016

TRO BREIZ 2020 : CE N’EST QUE PARTIE REMISE ! (par Philippe Abjean)

Rennes aujourd’hui samedi 1er août ! C’était l’objectif et nous aurions dû être accueilli dans …

3 Commentaires

  1. Louis-Marie SALAÜN

    Très belle réponse de Benoît de Sagazan! L’église est non seulement l’âme du village mais elle est le témoin multiséculaire des joies et peines d’une communauté, d’un village à travers la célébration des sacrements (baptême, mariage) et l’accompagnement des défunts.

    Se battre pour la restauration des églises et des chapelles c’est aussi permettre que la vie paroissiale, la vie chrétienne continue. C’est aussi honorer la mémoire de ceux qui ont construit ces édifices pour que Dieu y soit prié et loué au long des siècles.

    Que laisseront-nous à nos enfants de l’héritage du passé, si nos églises et chapelles sont détruites faute de pouvoir les entretenir et les rénover ?

  2. Comment aider à la restauration des chapelles, calvaires et fontaines de Bretagne? Tout simplement en faisant un don (déductible des impôts), ou un leg à l’association BREIZH SANTEL, reconnue d’utilité publique et en action depuis de nombreuses décennies. Votre don peut être orienté si vous le souhaitez vers un édifice particulier. Avec Breizh Santel, vous avez l’assurance que votre don ou leg serve à ce qui vous tient à cœur. Vous participez à faire vivre la Bretagne Chrétienne, dans la beauté simple de ses édifices

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *