Saints bretons à découvrir

“Père Cado, vous avez créé un « cluster catholique » en milieu rural !”

Amzer-lenn / Temps de lecture : 4 min

Nous vous livrons ci-dessous le discours écrit pour la paroisse de Kernascléden par Jean-Jacques Tromilin, ancien maire de Kernascléden, et prononcé par son fils Olivier à l’occasion des funérailles du Père Jean-Paul Cado en la basilique de Sainte Anne d’Auray, le 9 janvier 2021.

Le Père Cado, au vu des réactions suscitées sur les réseaux sociaux, ne laissait pas insensible et aura marqué bien des gens. Il suffit de lire ces témoignages pour constater que son parcours aura touché des gens de milieux assez différents, et c’est une richesse qui aura marqué sa vie de prêtre et son engagement au service de Dieu et de l’Eglise, comme il le confie dans son livre. Il aimait les gens, et les gens le lui ont bien rendu.

Ses funérailles ont vu de très nombreuses personnes, de Grandchamp à Quéven, en passant par Guémené/Scorff, Gourin, Roudouallec et Le Faouët, Guer, Locmalo ou Kernascléden… et bien d’autres, pour accompagner le Père Cado vers sa dernière demeure et prier pour lui, durant une messe alternant les chants français, grégoriens et bretons. Avec l’aide notamment des Gedourion ar Mintin et des Kaloneù Derv Bro Pondi, la Missa de Defunctis, Kantik ar Baradoz ou encore le cantique à Notre-Dame de Kernascléden ont résonné dans le sanctuaire, conformément à ses souhaits. Sur le parvis, une personne a entonné l’In Paradisum suivi du Kenavo deoc’h, avant que ne démarre le corbillard.

Nous publions ici une partie de la messe, non seulement comme un témoignage, mais en souhaitant que cela puisse aussi servir d’exemple à tous ceux qui, comme le Père Cado, ont compris que la liturgie doit être enracinée dans la culture locale.  Vous pouvez télécharger le livret de messe ici.

____________________

Kantik ar baradoz (orgue / bombarde)

Kyrie – Missa Pro Defunctis

Alleluia inour de Zoué

Sanctus – Missa Pro Defunctis

Agnus Dei – Missa Pro Defunctis

Cantique de Siméon

Kantik ar baradoz (chanté)

Gwerhiez Vari a Garnassen (sortie)

Discours :

Jean-Paul, ou devrais-je dire, vous qui étiez attaché à votre identité de prêtre et à vos racines, Mr Le Recteur, pour respecter la tradition bretonne.

La paroisse de Kernascléden vous sera à jamais reconnaissante pour vos derniers mois d’apostolat.

Vous avez redynamisé la paroisse en mettant en place une belle liturgie alliant français, latin et breton. Malgré vos difficultés croissantes dues à votre maladie, vous avez retrouvé un certain dynamisme, encouragé par une jeune équipe liturgique adepte de vos choix pastoraux et liturgiques.

Monseigneur Centène, en érigeant récemment Kernascléden en paroisse autonome a reconnu le travail accompli.

Né à Kernascléden, ordonné à Kernascléden, finir votre sacerdoce à Kernascléden, quel clin d’œil de la providence !!!

Dans votre livre « Une vie… des histoires » que vous avez terminé de rédiger en 2017, vous évoquiez votre parcours de vie, de prêtre, vos questionnements sur l’avenir de l’Eglise.

L’élan que vous avez impulsé à la paroisse de Kernascléden vous redonnait de l’espoir ou plutôt de l’espérance ; vous avez créé un « cluster catholique » en milieu rural.

L’évangélisation a toujours été votre priorité. Accueillir fraternellement était une règle absolue à tel point que la porte de votre maison qui servait de presbytère n’était jamais fermée à clé.

Attaché à la langue bretonne et aux cantique bretons, on peut imaginer qu’en guise de dernier message, auprès du Père Eternel, vous chantez accompagné par les anges musiciens représentés dans le transept Est de Notre Dame de Kernascléden :

« Da feiz on tadou Koz

Ni paotred Breiz Izel

Ni zalho mad atao »

« A la foi de nos vieux pères

Nous enfants de Bretagne

Nous serons toujours fidèles »

Et c’est en restant fidèles à cette foi que nous honorerons votre mémoire.

Merci Monsieur le Recteur,

Au revoir Jean Paul.

Le livre du Père Cado évoqué dans le discours sera disponible dans quelques jours en exclusivité sur la boutique Ar Gedour.

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est Directeur de Publication d'Ar Gedour.

Articles du même auteur

Pontmain : un dessin animé signé Dieu

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 minA l’occasion des 150 ans de l’apparition de …

[BOURBRIAC] La messe en mémoire d’Etienne Rivoallan n’aura pas lieu le 24/01

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 minIl ne sera pas rendu hommage à la …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *