Saints bretons à découvrir

[PONTIVY] Pardon de Notre-Dame de Joie les 11 et 12 septembre 2021

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min

Le pardon de Notre-Dame de Joie, qui a lieu chaque année en septembre, aura lieu les 11 et 12 septembre prochain.

Ce pardon a débuté de vendredi par la messe avec sacrement des malades, et s’étendra sur cette fin de semaine.

Une nouveauté cette année, portée par la paroisse et les Compagnons de Saint-Ivy : un pèlerinage faisant le tour de Pontivy, en passant par des chapelles comme Notre-Dame de la Houssaye, St-Michel (Le Sourn), Sainte-Tréphine ou encore l’église Saint-Mériadec de Stival. Ce pèlerinage, ouvert à tous*, débute samedi à 10h (départ église St Joseph, square Lenglier à 10h), puis se déroule sur la journée, pour finir le soir à la messe du pardon de Notre-Dame de Joie, à 20h à la basilique, suivie de la procession dans la ville (messe avec cantiques bretons).

Le lendemain, la grand-messe a lieu à 10h30, suivi d’un repas paroissial (pique-nique tiré du sac).

Après une épidémie,  il y a 325 ans, l’abbé Claude Marquet fit le voeu qui donna la procession du traditionnel pardon de Notre-Dame de Joie, à Pontivy. Fidèles à cet héritage, les Pontivyens continuent cette tradition, et par ce pèlerinage, mettent leurs pas dans tous ceux qui les ont précédés.

Si vous venez marcher au pèlerinage, prévoyez deux pique-nique : un pour le midi et un pour le soir. Pour en savoir plus, cliquez ici.

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est Directeur de Publication d'Ar Gedour.

Articles du même auteur

Feiz e Breizh

Plus de 1200 fidèles, dont 480 marcheurs pour le Pèlerinage Feiz e Breizh 2022

La 5e édition du pèlerinage « Feiz e Breizh », les samedi 17 et dimanche 18 septembre 2022, a rassemblé 480 marcheurs, marquant une progression de 59 % par rapport à 2021. La messe de clôture à Sainte-Anne d’Auray a été célébrée dans une basilique comble.

[PATRIMOINE] Les splendides bannières LE MINOR

L’histoire entre la maison LE MINOR et les bannières de procession est une histoire qui dure depuis plus de 60 ans. En effet, c’est en 1953 que...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.