Saints bretons à découvrir

Revivez le grand pardon de Sainte Anne d’Auray grâce à RCF & Ar Gedour (avec photos)

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min

Aujourd’hui nous fêtions Sainte Anne, patronne des Bretons. Sous un soleil radieux s’est déroulé le grand pardon de Sainte Anne d’Auray, drainant une foule très nombreuses, dont beaucoup de fidèles en costumes bretons.

Sainte-Anne d’Auray, premier lieu de pèlerinage breton, là même où Sainte Anne, la grand-mère de Jésus apparut à un laboureur, Yvon Nicolazic. Vous pouvez d’ailleurs revivre cette épopée extraordinaire en vous rendant au spectacle « 1625… le mystère de Sainte Anne », dont la mise en scène de haute qualité saura vous emporter.  Plus d’informations en cliquant ici.

En attendant, revivez la retransmission par RCF de la messe pontificale qui a eu lieu aujourd’hui, précédée de la traditionnelle procession. La messe a été présidée par Mgr Denis Moutel, évêque de Saint-Brieuc. Vous retrouverez aussi des photos de nos envoyés sur place et de certains lecteurs.

 

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est Directeur de Publication d'Ar Gedour. Après avoir co-écrit dans le roman Havana Café, il a publié en 2022 son premier roman "CANNTAIREACHD".

Articles du même auteur

Bernard Rio publie les « Hauts-lieux de l’Histoire de Bretagne »

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 minBernard Rio est un auteur prolifique, et chacun …

Voilà notre dernier trobreiz de l’année 2022 pour la Fraternité St Patern

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 minVoici le communiqué de presse de la Fraternité …

Un commentaire

  1. Comme Ar Gedour émet parfois des critiques -constructives- après les pardons, je vais faire de même.
    Le missel romain dit « Après la salutation au peuple, le prêtre, le diacre, ou un ministre laïc, PEUT introduire les fidèles à la Messe du jour par quelques mots TRES BREFS. » Résultat dans les fait : le prêtre fait systématiquement un « mot d’accueil » plus ou moins long.
    Ici on a carrément droit à 10 mn de discours avec les sermons de mgr Centène et mgr Moutel. Certes à l’occasion d’un pèlerinage, il peut être utile de faire une monition d’entrée, mais la messe est célébrée pour rendre grâce à Dieu, et non au père Untel, à mgr Machin, aux organisateurs, etc. Les salutations, les présentations et l’hommage au recteur de la basilique devraient avoir lieu en dehors de la messe, ou à la rigueur à la fin, avant l’envoi.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *