HIRIO : SANT MELAN / Saint Mélaine

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 min

Aujourd’hui, nous fêtons Saint Mélaine. Il évangélisa la région et l’abbaye bénédictine qui prit son nom, perpétua son culte. Plusieurs localités perpétuent également sa mémoire: Saint-Mélaine (Diocèse de Rennes-Dol-Saint Malo)  ou encore Meslan (Diocèse de Vannes)

« Saint Melaine naquit au Ve siècle près de Redon à Platz (Brain-sur-Vilaine) dans une famille gallo-romaine. Élu troisième évêque de Rennes un 6 janvier, il assista en 511 au concile d’Orléans où il signa aussitôt après le métropolite de Bordeaux qui présidait. Il exerça un rôle politique important en favorisant par ses contacts avec Clovis le rapprochement entre les francs et les gallo-romains. Il se retirait souvent dans son pays natal où il avait construit un monastère. Il y mourut vers 530. Le 6 novembre est la date de sa depositio (sépulture). La translation de son corps porté en barque sur la Vilaine jusqu’à Rennes fut triomphale et, dit-on, accompagnée de miracles. Elle marqua le début de son culte. 
Il fut inhumé sur la colline dite ‘champ du repos’, où allait être édifiée l’abbaye Saint-Melaine. 
Selon sa Vie, récit écrit au IXe siècle, il parcourait les campagnes et faisait des miracles au moyen d’huile bénite auprès des malades et des infirmes, mais, par humilité, il usait de l’application de quelque emplâtre ‘afin que la grâce des guérisons que Dieu lui avait octroyée fût plutôt attribuée à la vertu des simples qu’à ses mérites’. Saint Melaine est le patron principal du diocèse de Rennes. »


(source: les saints patrons de la paroisse ND de Bonne Nouvelle – diocèse de Rennes)


« Né peu après 450 à Platz, près de Redon, c’était un Gallo-Romain. Il fut nommé vers 490 au siège de Rennes (qui existait bien avant lui). Auparavant, il dirigeait un petit monastère qu’il avait fondé dans son village natal. »
(diocèse de Quimper et Léon – Saint Mélaine)

Il mourut à Platz, son village natal, au bord de la Vilaine, où il avait construit de ses mains une église et rassemblé des moines pour le service de Dieu.

Martyrologe romain – Source : Nominis

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est Directeur de Publication d'Ar Gedour.

Articles du même auteur

Rendez-vous au Breizh a gan le 5/12

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 min

LES PIERRES PARLENT de Dominique de Lafforest

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min Un « beau livre » de dessins …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *