Saints bretons à découvrir
Accueil > Culture / Sevenadur > Chronique des Saints > Saint Tudy / sant Tudi

Saint Tudy / sant Tudi

Nous n’ avons pas de Vie latine de saint Tudy. Il est mentionné dans la Vie de saint Maudez et dans celle de saint Corentin. Dans la première on en fait un disciple de Maudez et condisciple de saint Beuzec dans l’ Enes Vawdez, à l’ ouest de Bréhat, au débouché de l’ estuaire du Trieux. Les moines bretons appréciaient en effet la solitude et la quiétude de ces petites îles.

La présence de Tudy et de Beuzec chez Mawdez est l’ordre des choses et l’on n’a pas lieu d’en douter, car le culte de saint Mawdez ne servait pas les intérêts d’ une abbaye ou d’ un évêché et  la vénération de Tudy n’ avait pas  lieu d’ être exploitée pour une promotion de Maudez.  L’ auteur n’ avait donc pas  besoin  d’ inventer de faux  liens  spirituels comme cela a pu être le cas en d’autres lieux.

Ainsi, tel n’ est pas le cas pour la Vie de Corentin, qui représente les intérêts de l’ évêque de Kemper . Celui-ci revendiquait  l’autorité sur les abbayes de Landevennec et de Loctudy et présente donc Corentin au-dessus de Gwennole et de Tudy, fondateurs de ces abbayes, au prix d’ une évidente affabulation. Maudez venait d’ Irlande, dit la Vita Corentini, et dans la foulée elle attribue la même origine à Tudy, mais aucun indice ne le confirme.

Le culte  de saint Tudy est surtout présent sur le littoral atlantique : à Beuzec-Cap-Sizun, Loctudy, Ile Tudy, Pont-l’Abbé,  Plomelin, Pleuven, Clohars-Fouesnant, Riec, Groix, Belle-Ile. A  l’ intérieur des terres il avait une chapelle en Tregor, à Ploézal et dans le Méné, à Plessala. Il est aussi le patron d’ une paroisse en Cornwall et peut être  l’ éponyme de Totness dans le Devon. Cette répartition s’accorde avec sa formation  insulaire chez saint Maudez  en compagnie de  saint Beuzec.

On a récemment  soutenu  que Tudy n’ était qu’ un autre nom  pour  saint Tudwal, en arguant que Lababan, dédié à Tudwal, n’ était pas loin de Loctudy (21km). Cependant le trépas de Tudwal est célébré le 30  novembre, alors que la Saint-Tudy se fête le 11  mai. Il s’ agit donc de deux personnages distincts. Il est exact que Tudy (vieux-celtique *Towtïos « celui du peuple ») peut être un diminutif  pour  un nom classique  à deux termes  dont le premier  est tud,  mais outre Tudwal  (vieux-celtique *Towtowalos « rempart du peuple ») on connait  s. Tudkled  (*Towtoklitos « protection du peuple ») et son frère  s.Tudno,   s. Tudvael,  s. Tudwenn. Les deux  premiers  étaient  fils  du prince Seithenyn  dont  le domaine, sur la baie de Cardigan, fut, comme Ker-Is, englouti par les flots au 5ème siècle.

Ils avaient un autre frère, Merin, qui est le patron éponyme de Plomelin, où Tudy avait une chapelle. A Groix nous avons aussi Porh Melin qui peut donc être un ancien Porth Merin, et porter le nom d’ un frère de s. Tudi. Le nom complet de Tudi ne peut être Tudno, puisque celui-ci est connu et honoré par ailleurs sous le nom de Tu(d)no; c’est donc  Tudkled qui pourrait être ce nom complet.

L’ abbaye de Loctudy a dû naître à l’ époque où il n’ y avait pas encore d’ évêché de Kemper. Les trois autres  Loc–  (à Riec, Groix, Belle-Ile) sont des créations de disciples du saint.

À propos du rédacteur Alan Joseph Raude

Linguiste, historien et hagiographe, il a notamment publié des ouvrages sur l'origine géographique des Bretons armoricains et sur l'histoire linguistique de la Bretagne.

Articles du même auteur

vallée des saints

SANT REVAEL / Saint Remacle

Saint Remacle est l’un des saints les plus connus de l’Est de la Wallonie, le …

mer

Emigrations vers l’Armorique (2)

La notoriété publique est pour l’historien une ennemie sournoise. Pendant près d’un siècle, l’idée élaborée …

2 Commentaires

  1. Concernant une assimilation supposée de Tudi à Tudwal, on peut tout de même remarquer la présence à Loctudy d’une chapelle Saint-Oual en Lodonnec (à 3km du bourg), issu d’un ancien Sant Tual, encore prononcé localement Sant Tual ou Sant Toual en breton, et suitée au bout d’une istreved Sant-Tual où se trouve également une fontaine dédié au même saint (le village voisin de Pontual en revanche, malgré une apparente similitude de forme, remonte à un ancien Bod-Dunvael et n’a donc rien à voir avec Tudwal). De même, l’église paroissiale de Combrit, située à 6km à vol d’oiseau de Loctudy et voisine de l’Ile-Tudy, est dédiée à Sant Tual (en français Saint Tugdual). À proximité se trouve également une fontaine dédié au même saint à Prad Sant Tual, au bout de la rue Sant Tual. Cela rapproche considérablement le culte de ces deux saints, même si aucune analogie ne saurait en être déduite pour autant. Rappelons également qu’une légende locale fait de Saint Tudwal le frère de Saint Tudy et de Saint Tujen, trois anthroponymes issus de la même racine “tud-” qui pourrait en effet être l’indice d’une même appartenance familiale…

  2. Sans oublier également le village de Kerdual au Nord de Loctudy, ainsi qu’un autre (plus attendu) à l’ouest du bourg de Combrit…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *