Saints bretons à découvrir
Accueil > Actualités / Keleier > [SCRIGNAC] L’incendie de la chapelle de Koat Keo serait d’origine accidentelle

[SCRIGNAC] L’incendie de la chapelle de Koat Keo serait d’origine accidentelle

Photo LD / Ar Gedour (DR)

Une piste accidentelle privilégiée

Vendredi 5 juillet 2019, la chapelle de Notre-Dame de Koat Keo, située à Scrignac (Diocèse de Quimper & Léon), a été la proie des flammes. Les dégâts sont considérables puisque le toit est complètement détruit et l’intérieur ravagé.

Nous l’avions publié dimanche : l’enquête judiciaire, toujours en cours, s’oriente vers une piste accidentelle, suite à des travaux de soudure qui avaient lieu le même jour sur une gouttière de la chapelle, selon nos sources.

Maintenant, la question de la reconstruction se pose. Ar Gedour a lancé dès l’annonce de l’incendie une opération de soutien pour la reconstruction de la chapelle, et remercie déjà les premiers donateurs. Nous remercions aussi ceux qui se révoltent de cet incendie de ne pas se contenter de mots, mais de participer à cette reconstruction, notamment via notre appel aux dons disponible sur ce lien.

 

Un appel aux Bretons

Cette chapelle très ancienne n’était plus que ruines et l’abbé Perrot l’avait fait resurgir de terre. A notre tour aujourd’hui de la restaurer. Nos pensées vont particulièrement vers les bénévoles qui s’activent pour la sauvegarde de cet bel édifice. Nous espérons que la motivation sera toujours là pour le pardon du 15 août, date qui pourrait marquer un élan de reconstruction.

Breizhiz, skoazellit adsavadur chapél Koat Keo !

Bretons, si vraiment cette chapelle vous tient à coeur, vous serez sensibles à notre appel. N’attendons pas que des millions tombent comme pour Notre-Dame de Paris. Ce sont tous nos dons regroupés qui permettront à la chapelle de revivre. Nous avons pu voir sur les réseaux sociaux de nombreuses réactions. Si tous ceux qui ont réagi donnent un peu, vous imaginez bien que nous arriverons facilement à une somme conséquente qui s’ajoutera au montant que débloqueront les assurances et aux aides éventuelles.

 

Pour faire un don

Photo LD / Ar Gedour (DR)

Ar Gedour est très attaché à cette chapelle et, en lien avec le Diocèse de Quimper & Léon, lance donc un appel au don. Pour tout don fait avant le 31/08/2019, rendez-vous sur ce lien et sélectionnez “Restauration chapelle KOAT KEO “ dans le menu déroulant en nous indiquant que vous souhaitez faire ce don pour la restauration de la chapelle de Koat Kéo. Vos dons sont déductibles de vos impôts, selon les conditions habituelles. Votre don de 100€ par exemple ne vous coûte donc que 40,00 € après déduction fiscale.

Après le 31/08, Ar Gedour clôture cet appel au don. Le montant récolté sera reversé au Diocèse de Quimper & Léon qui s’occupera de la restauration.

Vous pouvez aussi envoyer directement vos chèques de soutien à la mairie de Scrignac avec la mention “Reconstruire et sauver Koat Keo” – Mairie – 29640 SCRIGNAC.

Par ailleurs, nous vous annonçons qu’un nouveau livre de Youenn Caouissin intitulé “Yann-Vari Perrot, une âme pour la Bretagne” paraît aux éditions Via Romana en octobre 2019, avec une prévente uniquement disponible via Ar Gedour jusqu’au 31/08/2019. L’auteur, fils du secrétaire de l’abbé Perrot, avait déjà publié en en novembre 2017 l’ouvrage “J’ai tant pleuré sur la Bretagne“, aujourd’hui presque épuisé.

La mise en avant de cet ouvrage de 300 pages était seulement prévue dans quelques semaines mais nous anticipons pour vous annoncer que tous les bénéfices des livres vendus en souscription via Ar Gedour seront reversés pour la restauration de la chapelle. Nous lançons donc la souscription dès aujourd’hui (tarif 20€ + 5€ de port). Votre livre sera accompagné d’un supplément qui vous rappellera votre geste pour la reconstruction de la chapelle.




Format : 13.5X20.5cm – 300 pages

ISBN : 978-2-37271-143-2

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est Directeur de Publication d'Ar Gedour.

Articles du même auteur

Nerzh, ou quand l’alchimie Red Cardell / Bagad Kemper vous emporte

Red Cardell, c’est ce groupe de rock quimpérois qu’on ne présente plus. Avec un son …

[PONTIVY/ PONDI] Pardon de Notre-Dame de Joie les 13, 14, et 15 septembre 2019

En 1696, l’abbé Claude Marquet alors recteur de la paroisse de Pontivy, fit un voeu …

6 Commentaires

  1. C’est quand même fou les accidents qui sont liés à des travaux surtout dans les églises… On nous prend vraiment pour des imbéciles… Je trouve quand même que cela est gros et vraiment difficile à avaler… Surtout quand on sait qu’il y a peu de temps, il y a eu la profanation de la sépulture de l’Abbé Perrot… et cela, réalisé par des gens qui courent toujours d’ailleurs… C’est vraiment du foutage de gueule…

    Elle est belle la République Française, oui, vous savez, celle qui brasse des millions pour restaurer une cathédrale, mais qui, en même temps, laisse le vrai patrimoine, celui des villes et des villages tomber en ruine… Mais quelle honte vraiment…!!!!

  2. ce n’est pas l’Esprit Saint qui effectuait des “travaux de soudure sur un gouttière” mais un plombier zingueur à son compte ou pour le compte d’un patron… Bref, puisque le responsable est identifié, à lui d’effectuer les déclarations requises auprès de son assureur responsabilité pour la prise en charge des travaux de réfection ….
    Non, ne me dites pas qu’il n’est pas assuré !…. Il lui appartient alors d’assumer ses propres responsabilités sur ses propres biens !
    Ah ! s’il l’a fait exprès, je comprend que la compagnie d’assurance refuse la prise en charge..

    • On dit “couvreur-zingueur”, les plombiers s’occupent de plomberie et ne vont pas sur les toits en général…

      • “plombier zingueur” ou “couvreur-zingueur” la belle affaire ! Franchement est-ce bien là l’essentiel. La chapelle est détruite et son mobilier avec ! Le mal est fait et c’est bien triste. Vos petites querelles lexicales n’y changeront rien, voila tout.
        Dans ces conditions je pense plus urgent de faire ôter toutes ces foutus gouttières à la noix de dessus nos bâtiments cultuels, ou d’empêcher vos amis plombier-couvreur-dézingueur de continuer à sévir sur des toitures en carton-pâte si facilement inflammables vu l’ampleur de tous ces désastres !

  3. RONAN CAERLEON (RONAN CAOUISSIN ) aurait eu 105 ans ce lundi 22 JUILLET 2019.; il a oeuvre toute sa vie durant pour le souvenir de l’ Abbé PERROT ;parti trop tôt lui aussi vers es îles d’ ETERNELLE JEUNESSE; notre ” TIR-NA-NOG le 12 Mars 1986. L’adaptation de la pièce de Goulc’han kervella sur l’abbé Perrot, l’avait marqué…

    Deux magnifiques livres que nous vous recommandons;

    CES SAINTS QUI FORGERNT LA BRETAGNE de TH JIGOUREL et illustrations de R MICHAU-VERNEZ

    LE FOLGOET SANCTUAIRE D’EXCEPTION de L ELEGOET et G PROVOST

    • Oui… un article sur Ronan Caerleon est publié justement ce jour.
      Concernant les ouvrages que vous nous conseillez, nous prévoyions d’en parler après quelques points éclaircis avec l’éditeur pour le premier, et nous attendons de recevoir le service presse du second.

      Bien cordialement,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *