Saints bretons à découvrir

« Theremin Christmas » par Katica Illenyi

Amzer-lenn / Temps de lecture : 3 min

theremin-christmasAujourd’hui, AR GEDOUR vous fait découvrir l’album de Noël « Theremin Christmas » de Katica Illényi, violoniste hongroise qui a introduit le thérémine à son répertoire et propose régulièrement un mariage entre un orchestre symphonique et cet instrument de musique très particulier. Elle vient de sortir un opus qui prendra bonne place dans votre discothèque de Noël.

Le thérémine

Le thérémine (theremine ou theremin) est un des plus anciens instruments de musique électronique, inventé en 1919 par le Russe Lev Sergueïevitch Termen (connu sous le nom de « Léon Theremin »). Composé d’un boîtier électronique équipé de deux antennes, l’instrument a la particularité de produire de la musique sans être touché par l’instrumentiste. Dans sa version la plus répandue, la main droite commande la hauteur de la note, en faisant varier sa distance à l’antenne verticale. L’antenne horizontale, en forme de boucle, est utilisée pour faire varier le volume selon sa distance à la main gauche.

Le son est produit à partir d’un signal électrique engendré par un oscillateur hétérodyne à tubes électroniques. Deux signaux de fréquences élevées (l’un fixe à 170 kHz, l’autre variable entre 168 et 170 kHz) se combinent pour former un battement et fournir un signal audible, entre 20 et 20 000 Hz1.

L’effet de capacité apporté par le corps de l’instrumentiste, à proximité des antennes, affecte la fréquence produite, tout comme une personne se déplaçant dans une pièce peut altérer la qualité d’une réception de radio ou de télévision. Cette caractéristique est mise à profit dans le thérémine, et la combinaison des deux mains, l’une commandant le volume et l’autre la hauteur de la note, permet d’obtenir des effets sonores insolites.

Le thérémine, disposant d’un seul oscillateur, est un instrument monodique. Son timbre, que l’on ne peut modifier, ressemble à celui de la voix humaine ou à celui de la scie musicale. La vidéo ci-dessous vous présente un titre bien connu :

Theremin Christmas

L’interprétation donnée par Katica Illényi des classiques de Noël donne une dimension sensiblement différente de ce que l’on connait, portant vers une nostalgie des Noëls passés, mais pas seulement. Le thérémine sous les doigts de l’artiste, que sublime l’accompagnement de plusieurs instruments et voix, mène à la contemplation et l’on imagine sans peine les bergers s’avancer sous le ciel étoilé vers la grotte illuminée. A l’écoute de l’album, on vit les attentions d’amour de la Vierge Marie et de Joseph sur le Nouveau-Né, le regard des bergers et de nos yeux d’enfants porté vers la crèche ou le sapin scintillant. On devine aux soirs froids, la neige d’argent qui dans une délicate danse se dépose sur la terre et l’enveloppe de son manteau immaculé. Le temps reste suspendu durant les quelques minutes que nous offre l’artiste hongroise.

A côté des Noëls bretons que nous vous faisons découvrir au fil du temps, il y a donc aussi « Theremin Christmas« . De Silent Night à Panis Angelicus en passant par deux Ave Maria, White Christmas ou Candlelight Carol ou encore une berceuse bien connue, cet album de 15 titres est à se procurer et à écouter au coeur de nos soirées de Noël tandis qu’à la douce lumière des illuminations, les flammes dansent allègrement dans l’âtre et que lentement se consument nos bois d’hiver.

Pour découvrir et commander l’album sur Amazon, cliquez ici.

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est Directeur de Publication d'Ar Gedour.

Articles du même auteur

Le père IVAN BRIENT nommé ÉVEQUE AUXILIAIRE de RENNES

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min Le pape François a nommé ce vendredi …

vallée des saints

6 octobre : Saint Ivy

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 minSaint Ivy (ou Ivi, Yvi), moine de Bretagne …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.