Saints bretons à découvrir

Une délégation du diocèse de Shreveport (Louisiane) en Bretagne

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 min

Une délégation du diocèse de Shreveport, en Louisiane, est dans les Côtes d’Armor les 25 et 26 février sur les pas de trois prêtres costarmoricains missionnaires partis aux États-Unis au milieu du XIXème siècle. Tout débute en décembre dernier lorsque Mgr Denis Moutel reçoit un courrier de Peter B. Mangum… « Je vous écris en tant qu’Administrateur du diocèse de Shreveport en Louisiane. Ce diocèse, créé à partir du diocèse de Natchitoches, a été fondé en 1853 par l’évêque Auguste Marie Martin venu directement de Bretagne, et dont il fut le premier évêque. »

Le contexte de ce voyage

Ce voyage de quelques jours en France s’inscrit dans un désir de rassembler un maximum d’archives possibles concernant ces prêtres – encore vénérés aujourd’hui en Louisiane –, pour que « l’incroyable récit de leur sacrifice accède à la Congrégation pour la Cause des Saints ».

La mission de ces prêtres, qui partirent du port du Havre avec des Filles de la Croix pour se rendre dans des contrées éloignées de Louisiane, fut d’aider les malades lors de la troisième épidémie de Fièvre Jaune la plus dévastatrice enregistrée dans l’histoire des États-Unis d’Amérique. Ces derniers moururent de cette épidémie en 1873, à Shreveport.

Depuis lors, ils sont considérés comme avoir été des « martyres de la charité ».

Qui étaient-ils ?

  • Jean-Marie BILER, né à Plourivo le 18 novembre 1839, entré au Grand Séminaire de Saint-Brieuc le 1er octobre 1860, ordonné prêtre le 17 décembre 1864, vicaire à Bréhat, puis à Louannec ; départ pour l’Amérique le 4 janvier 1871, décédé le 26 septembre 1873.
  • François LE VÉZOUËT, né à Brélidy le 10 août 1833, entré au Grand Séminaire de Saint-Brieuc le 1er octobre 1852 où il effectue deux années d’étude ; parti pour Natchitoches en octobre 1854, directeur du collège Saint-Joseph à Natchitoches en 1856, directeur de l’oeuvre de la Propagation de la Foi, décédé le 08 octobre 1873, à l’âge de 40 ans.
  • Jean PIERRE, né à Lanloup le 29 septembre 1831, entré au Grand Séminaire de Saint-Brieuc le 1er octobre 1852 où il effectue deux années d’étude ; parti pour Natchitoches en octobre 1854, ordonné le 22 septembre 1855.

 

Pour lire la suite, cliquez ici.

À propos du rédacteur Redaction

Les articles publiés sous le nom "rédaction" proviennent de contributeurs occasionnels dont les noms sont publiés en corps de texte s'ils le souhaitent.

Articles du même auteur

[PONTIVY] Le 19 mai 2024, Le Trio Kervarec joue « L’héritage de Bretagne »

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 minLa Saint-Yves est aussi fêtée en breton à …

Une plongée dans l’Histoire du Pèlerinage Militaire International à Lourdes : la BD Inédite de René Le Honzec et Eflamm Caouissin

Amzer-lenn / Temps de lecture : 5 minLourdes, lieu de pèlerinage emblématique, où des millions …

Un commentaire

  1. En rendant visite à une personne âgée, j’ai découvert un article paru dans Ouest – France le 27 02 dernier.. Il m’a beaucoup intéressée et j’ai décidé d’enquêter sur la récente visite de cette délégation de Shreveport en Bretagne et surtout sur le but qu’elle poursuivait (Les 5 prêtres bretons qui sont vénérés là- bas et inconnus ici!) J’ai d’abord « visité » cette ville sur Internet . J’ai trouvé des infos passionnantes sur les cultes représentés, les églises notamment. Cela m’a donné envie de contacter par e- mail le Père Mangum ou Madame Cheryl White qui est elle aussi passionnée. Je n’ai pas trouvé l’adresse précise. C’est pourquoi j’ai téléphoné aux Archives diocésaines de Saint – Brieuc. Le très aimable responsable qui m’a répondu (et que je remercie encore) m’a bien aiguillée pour continuer mon enquête. Je lui ai même précisé que j’étais une petite – nièce de Mgr Serrand (c’est mon nom patronymique)qui fut évêque de Saint – Brieuc, mais que je n’ai pas connu – hormis en photos. Vous avez -et nous avons- des Saints inconnus jusque là! Merci à ces visiteurs venus de Louisiane et à vous qui leur avez fourni les détails qu’ils souhaitaient….SVP: ne pas mentionner mon nom. Merci!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *