Saints bretons à découvrir

1er juin : Saint Ronan

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min

Douze Ronan en Irlande sont honorés comme saints.


Et celui d’entre eux qui est vénéré en Armorique a vu on nom se déformer en Renan, en Cronan, en Regnan, et en breton parfois Reun ; avait-il le poil rêche comme du crin ? Des auteurs ennemis de la chose bretonne, et avec eux trop de Bretons complexés, ont mis René à la place de Ronan ; mais, dans leur esprit, il s’agit moins d’une réformation du nom que de la négation du personnage, pour le remplacer par un autre dont ils estiment l’existence plus certaine, comme si, sur les douze saints irlandais, aucun n’était valable. le saint René le plus ancien du nom, prétendument évêque d’Angers ou de Sorrente, a une existence encore plus contestable. Ce n’est pas sérieux.

Le Ronan des Armoricains est né en Hibernie, de parents devenus chrétiens par la prédication de Saint Patrick. Il s’adonna très tôt à la vie monastique, mais ne semble pas être allé, pour sa formation, en Bretagne insulaire ; car l’épiscopat lui aurait été conféré (s’il le fut) en Irlande même. Le désir de solitude domine chez lui, et pour le satisfaire, il songe à l’Armorique, quitte l’Irlande et débarque à l’Ile Molène, où son souvenir est resté vivace.

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est Directeur de Publication d'Ar Gedour. Après avoir co-écrit dans le roman Havana Café, il a publié en 2022 son premier roman "CANNTAIREACHD".

Articles du même auteur

Bernard Rio publie les « Hauts-lieux de l’Histoire de Bretagne »

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 minBernard Rio est un auteur prolifique, et chacun …

Voilà notre dernier trobreiz de l’année 2022 pour la Fraternité St Patern

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 minVoici le communiqué de presse de la Fraternité …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *