Saints bretons à découvrir

A LA DECOUVERTE DES NOELS DE BRETAGNE – 1

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 min

f_dahud.jpg

(Rediffusion d’un article du 26/12/2011)

La Bretagne est Terre de légendes.  Noz en Nedeleg était un moment particulier durant lequel les animaux parlaient breton, ou encore de multiples phénomènes se réalisaient…  Voici donc quelques légendes et traditions typiquement bretonnes à l’occasion de Noël.

KOUIGNOWA !

Le lendemain de Noël, jour de la Saint Etienne, c’était en Trégor la fête des Kouignova. Dès l’aube, les enfants parcouraient chemins et villages en criant : “Kouignova, Kouignova”, visitant les amis, les parents, surtout le parrain et la marraine. En échange de leur souhait de Bloavez Mad, ils recevaient leurs étrennes : des Kouignova ou gâteaux, pommes et autres fruits.

LES CARILLONS DES CLOCHES DES CITES ENGLOUTIES.

Elles sonnent à minuit au fond des lacs et des gouffres marins où la colère de Dieu et des Saints les fit disparaître.  : cloches d’Herbauges dans le lac de GrandLieu, cité détruite malgré la prophétie de Saint Martin de Vertou ; cloches de Coëtma en Conquereuil, de Louan en Vertou et le Loroux Bottereau, cloche de Radenac gisant au fond d’un marais, et enfin la Baie de Douarnenez, où les cloches de la ville d’Ys sonnent à grandes volées.

LA CHAISE DE LA VIERGE MARIE

Aux environs de Châteaubriant, la plus belle chaise de la ferme était mise, le soir de Noël, devant le foyer pour que la Vierge vienne s’y asseoir et prendre sur ses genoux le plus jeune enfant de la maison.

LA DANSE DES MENHIRS

Dans les landes, les cromlec’h s’ébranlent pour une dans-tro et mènent la ronde avec les lavandières de nuit. Les menhirs de Plouhinec, dans le Vannetais, vont boire à l’Etel, et les alignements de Carnac rompent les rangs pour courir s’abreuver à la baie de Saint-Colomban.

 

Illustration : Marc Mosnier

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est le fondateur du site et de l'association Ar Gedour et assure la fonction bénévole de directeur de publication. Il anime aussi le site Kan Iliz (promotion du cantique breton). Après avoir co-écrit dans le roman Havana Café, il a publié en 2022 son premier roman "CANNTAIREACHD".

Articles du même auteur

Les saints qui guérissent en Bretagne

Amzer-lenn / Temps de lecture : 3 minDepuis des centaines d’années, des dizaines de générations …

[ROME] Messe à St Yves des Bretons ce jeudi 22 février 2024

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 minSi vous êtes à Rome en ce moment, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *