Saints bretons à découvrir
Accueil > Actualités / Keleier > Aet eo Patrick Malrieu da Anaon / Décès de Patrick Malrieu

Aet eo Patrick Malrieu da Anaon / Décès de Patrick Malrieu

Aet eo da Anaon Patrick Malrieu, krouer Dastum. Ul labour ramzel en deus graet war ar c’hanaouennoù Pobl e Breizh. Bet eo bet Prezidant Kuzul Sevenadurel Breizh eus 2003 da 2009 ha Presidant Skol Uhel ar vro e oa. Ra vo trugarekaet en anv Breizh (Bernez Rouz, 10/01/2019 war Twitter)

Le monde culturel breton vient de perdre l’une de ses personnalités. Patrick Malrieu, président de l’Institut Culturel de Bretagne, habitait depuis plusieurs années à Landévennec (Diocèse de Quimper & Léon). Il est décédé subitement dans la nuit du 9 au 10 janvier 2019 à l’âge de 73 ans.

Né le 31 mars 1945 à Amboise, Patrick Malrieu a fait ses études à Paris.  C’est là que, très tôt, il apprendra le breton et s’investira dans les associations bretonnes, notamment à Kervreizh.  Membre de plusieurs cercles celtiques, il apprendra aussi à jouer de la cornemuse. Dès 1967, il commence à collecter de nombreux chants traditionnels, pour en 1972 fonder avec d’autres sonneurs l’association Dastum, qui deviendra le riche fonds culturel que l’on connait aujourd’hui. Il présidera cette association de collectage pendant 23 ans.

Présent dans bien des combats pour la Bretagne, il sera décoré de l’ordre de l’Hermine pour son action en faveur de la promotion de la culture bretonne en 1999. De 2003 à 2009, il devient président du Conseil Culturel de Bretagne puis en 2011 est élu président de l’Institut culturel de Bretagne / Skol Uhel ar Vro.

A l’instar d’Ar Gedour et de bien d’autres, il faisait aussi partie du Comité Anne de Bretagne, fondé en 2014 à l’occasion du 500ème anniversaire de la mort d’Anne de Bretagne, décédée elle aussi un 9 janvier.

C’est avec stupeur que nous apprenons le décès brutal de Patrick. Il laisse un héritage culturel d’importance aux Bretons qui peuvent le remercier, comme l’a fait Bernez Rouz, président du Conseil Culturel de Bretagne ou encore de nombreuses autres personnalités de Bretagne.

 

Les obsèques de Patrick Malrieu auront lieu samedi 12 janvier à 14h30 à l’église de Landévennec. 

Vous pouvez retrouver Patrick Malrieu dans son intervention lors du colloque sur Dom Mikael Nobletz :

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est Directeur de Publication d'Ar Gedour.

Articles du même auteur

chapelle saint leonard ploemeur

Les messes en breton de janvier 2019

Comme chaque mois, retrouvez sur Ar Gedour une liste non-exhaustive des messes en breton ou …

sept-saints

9 a viz Geñver : Ar seizh eskob santel, tadoù Breizh

  En ur memor nemetken, enoret int hiziv ar Seizh Sant euz an Tro Breizh, …

Un commentaire

  1. Peac’h ha diskuezh d’e enean. Requiescat in pace. Pour avoir eu le plaisir de travailler avec lui sur plusieurs projets, c’était un homme d’une grande érudition, d’une grande rigueur intellectuelle et d’un contact agréable. In paradisum deducant te Angeli. Sois conduit au paradis par les Anges.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *