Saints bretons à découvrir

[Bignan] Dimanche 19 mars : «31ème Kan ha Diskan é Bro Boïo »

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 min

barbouillouzes« C’est une belle mélodie, que j’aime beaucoup, mais qui m’a demandé un peu de travail de mémorisation », avoue Thérèse Le Bellégo en évoquant «En hani a garan», un chant en breton de 88 vers, qu’elle s’apprête à interpréter dimanche lors du 31ème «Kan ha diskan é Bro Boïo».

Depuis quelques semaines, comme la douzaine de participants réguliers à l’atelier chants de l’association Kanerion Bro Boïo, elle s’entraîne afin d’être au point lors de cet après-midi chanté. En effet, plusieurs d’entre eux ont prévu de mener une chanson tirée du répertoire traditionnel local, en solo ou accompagnés des autres membres de l’atelier. Certains mèneront en français et d’autres se lanceront, comme elle, avec succès dans un exercice un peu plus délicat: des mélodies en breton.

D’autres chanteurs que ceux de l’atelier chants seront aussi présents lors de cette trente-et-unième édition. Les participants les plus jeunes seront les élèves de la classe maternelle bilingue de l’école Jean Monnet, qui interpréteront une ritournelle en breton. Sont aussi annoncés, une nouvelle fois, les doyens émérites et fidèles à ce rendez-vous annuel, tels Thérèse Charbonnel, Sidonie Le Roch, Yves Le Cam, Yvonne Le Dorze… Sidonie Le Roch se souvient du temps où «toutes les occasions étaient bonnes pour chanter. On chantait lors des corvées de battages ou autres et dans les noces et les veillées tout le monde reprenait en choeur. Maintenant les gens ne chantent plus… » dit-elle avec un brin de nostalgie.
Mais toutes les générations seront représentées puisque le groupe de chanteuses de l’association, nommé Barbouillouzes ainsi que les Kanerion Bro Boïo seront aussi de la partie.

Cet après-midi chanté a été initié en 1987 afin de valoriser et perpétuer principalement les chants traditionnels du pays Boïo (Bignan, Colpo, St Allouestre, St Jean, et environs de Locminé) qu’un grand nombre de chanteurs interprétaient lors de veillées ou repas chantés plus informels de l’association. Parmi ceux-ci, des  gens au répertoire impressionnant, ont nourri ces rencontres, tels Casi Le Tarnec, Dric Le Colleter, Henri Laudrin, Xavier Héno, Roger Le Roch, Chim Le Dorze, Nini Guillouzic, Alphonsine Le Hénanff, Henriette Bernard, et tant d’autres …

Ce moment privilégié pour découvrir ce répertoire se tient chaque année depuis 1987 et a permis de collecter environ 500 chants (la moitié en français et l’autre moitié en breton).Environ 25 chants, en français et en breton,devraient être proposés au public, qui est invité à reprendre en choeur, comme lors des filaj. Une nouvelle fois, cet après-midi de rencontre autour du chant devrait enchanter les personnes présentes.

14h30 à la salle des fêtes de Bignan. Entrée: 3 €.

(article proposé par NJ pour Ar Gedour)

À propos du rédacteur Redaction

Les articles publiés sous le nom "rédaction" proviennent de contributeurs occasionnels dont les noms sont publiés en corps de texte s'ils le souhaitent.

Articles du même auteur

Pardon Sainte Anne-des-Bois (Berné)

Physique cantique en Bretagne

Amzer-lenn / Temps de lecture : 8 min Ce n’est qu’à partir des années 60 …

Jean Picollec, profession éditeur (une chronique de Bernard Rio)

Amzer-lenn / Temps de lecture : 4 minL’éditeur Jean Picollec est passé de l’autre côté …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.