Saints bretons à découvrir

CONCOURS : « Découvrez le Livre d’Heures d’Anne de Bretagne »

Amzer-lenn / Temps de lecture : 6 min

Ar Gedour va avoir deux ans à la fin du mois de mars… Deux ans de travail pour Dieu et la Bretagne récompensés par votre fidélité. Trugarez deoc’h ! C’est pourquoi nous allons vous donner l’opportunité de gagner des cadeaux régulièrement jusqu’à la fin mars 2013. D’ici quelques jours, vous pourrez tenter votre chance pour gagner un cadeau exceptionnel…

Mais lisez ci-après :

Manuel Moleiro, étudiant galicien en journalisme et en édition d’art, décide il y a une vingtaine d’années, de se lancer dans la réalisation de fac-similés de documents dont les originaux sont précieusement gardés dans les musées et bibliothèques réputés à travers le monde. Désormais, il peut savourer la reconnaissance de la qualité de son travail.

En effet, son équipe travaille à reproduire dans les moindres détails les manuscrits, jusque dans la texture ou l’odeur des codex. Ce sont donc bien plus que des fac-similés que les éditions Moleiro vous proposent avec ces quasi-originaux réalisés avec une alliance de techniques ultra-modernes et d’un savoir-faire manuel ancestral, la réalisation de chaque ouvrage demandant environ deux ans de travail pour devenir de véritables oeuvres d’art éditées en tirage unique et limité  (987 copies). Les plus précieux manuscrits du Moyen Age peuvent donc enfin arriver entre les mains des passionnés. Plus encore : chaque ouvrage est accompagné d’un livre d’étude très complet réalisé par les plus grands spécialistes comme par exemple Georges Minois, historien de Bretagne, reprenant et expliquant la symbolique cachée des enluminures.

Nous vous invitons à visionner la vidéo ci-dessous pour vous rendre compte du travail titanesque des Editions Moleiro pour réaliser ces ouvrages en touS points semblables à l’original.

Nous avons jeté notre dévolu sur le fameux livre des Grandes Heures d’Anne de Bretagne. En effet, vous le savez, le 500ème anniversaire de la mort d’Anne de Bretagne approche, et lorsque nous avons découvert le travail des Editions Moleiro et la qualité du Livre d’Heures, nous avons souhaité à cette occasion vous proposer l’opportunité de le connaître, d’autant que si sur les 987 exemplaires il n’en reste plus que 4 disponibles à ce jour, il reste encore exceptionnellement quelques livres d’étude qui méritent aussi que l’on s’y attarde. Mais il existe bien d’autres ouvrages que vous pouvez découvrir en cliquant sur la bannière en haut à droite de ce blog. 

AR GEDOUR VOUS PROPOSE DE GAGNER UN COFFRET DE 5 FEUILLETS reprenant des enluminures du manuscrit. Il s’agit ici de 5 pages fac-similés de très belle qualité (avec dorure), qui vous laissera entr’apercevoir la qualité des ouvrages.

anne 2.jpgLe livre des Grandes Heures d’Anne de Bretagne est un véritable chef-d’oeuvre. Peu de bretons connaissent son existence, et c’est pourquoi nous sommes heureux de vous en dire plus ici.

Ce codex renferme de véritables peintures entre ses feuilles, en lieu et place des miniatures habituelles dans ce type de livres. Jean Bourdichon a peint presque cinquante scènes à pleine page, encadrées d’or sur le fond du parchemin teint de noir. Ces miniatures sont comparables à des peintures sur bois ou sur toile non seulement par leurs dimensions, mais aussi à cause de leurs premiers plans, de l’usage de la perspective, de la technique picturale et du réalisme des portraits …

La Nativité (f. 51v) est une des scènes nocturnes les plus impressionnantes qui aient été un jour peintesanne3.jpg dans un livre d’heures. Les rayons surnaturels de l’étoile de Bethléem illuminent de façon magique une image qui transmet un clair message théologique. Le talent du maître Jean Bourdichon est de nouveau mis en évidence dans la scène qui représente la fuite en Egypte (f. 76v), où la lumière, l’atmosphère, le fond sombre des montagnes rocheuses rappellent la Vierge des Roches de Léonard de Vinci. Le jeu de lumières et d’ombres dans la nuit étoilée est également magistral dans la scène qui représente le baiser de Judas (f. 227v); les lampes et les torches guident le regard du spectateur pour qu’il ne perde aucun détail du triste épisode.

Bourdichon souligne l’intrigante luminosité de ses couleurs en appliquant de délicats coups de pinceaux de dorure pour mettre en exergue les vêtements, les armures, les cheveux, les ailes des anges …

Il faut aussi souligner l’étonnante originalité du calendrier qui ne se limite pas à de petites scènes marginales, mais qui comprend des peintures à pleine page interrompues par le texte encadré sur lequel se situe le signe zodiacal de chaque mois. Ce procédé ne semble pas avoir été utilisé dans la miniature française avant Jean Bourdichon, à l’exception de deux manuscrits.

L’incomparable herbier qui apparaît entre les marges des pages de texte fait de ce manuscrit un livre d’heures surprenant. Les marges de ce codex révèlent un vrai traité de botanique qui comprend plus de 330 plantes, avec leur dénomination scientifique en latin, dans la partie supérieure de l’image, et leur nom populaire en français, dans la partie inférieure. Cet authentique herbier est de surcroît peuplé d’insectes et de petits animaux qui, avec leurs couleurs vives, accentuent la beauté et l’originalité de chaque miniature. Il s’agit en définitive de deux codex en un : un livre spirituel pour le recueillement et la prière et une encyclopédie naturelle, un livre d’heures et un traité de botanique.

anne4.jpgLe maître Bourdichon a été peintre de cour de Louis XI, Charles VIII, Louis XII et François Ier, et ses peintures ont constitué un clair progrès du Gothique vers le style Renaissance.

Après la mort de la Duchesse de Bretagne en 1514, ses Grandes Heures ont captivé Louis XIV, qui les a transférées au cabinet des Curiosités du palais de Versailles. Leur beauté a conquis par la suite Napoléon III, qui les a fait exposer au Musée des Souverains du Louvre, entre 1852 et 1872. C’est aujourd’hui l’un des joyaux les plus précieux de la Bibliothèque nationale de France. Ce n’est pas un hasard si les historiens de l’art considèrent les Grandes Heures d’Anne de Bretagne comme l’un des livres d’heures les plus exceptionnels qui existent.

AR GEDOUR et LES EDITIONS MOLEIRO vous proposent donc de gagner un coffret avec les scènes suivantes en fac-similé : le mois de mai (calendrier), l’annonce aux bergers, les branches de cerisiers à gros fruits, Sainte Marguerite d’Antioche, et surtout Anne de Bretagne présentée par sainte Anne et deux saintes. Le tout accompagné d’un fascicule explicatif. Ces fac-similés, encadrés auront bonne place chez vous. Les deux illustrations ci-dessus représentent certains des feuillets qui arriveront peut-être chez vous. Rendez-vous dans quelques jours sur votre blog préféré pour savoir comment participer et tenter votre chance !

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est Directeur de Publication d'Ar Gedour. Après avoir co-écrit dans le roman Havana Café, il a publié en 2022 son premier roman "CANNTAIREACHD".

Articles du même auteur

NOA, la tournée de concert du Trio Kervarec pour ce Noël 2022

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min« Noël, de toute tradition, est la nuit des …

Concours de crèches bretonnes / Kenskrivadeg kraouigoù Nedeleg 2022

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 min Kanomp Nouel ! Chantons Noël ! Gouel …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *