Saints bretons à découvrir

[Diocèse de Vannes] Les séminaristes & la culture bretonne

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min

20140722_150413 (1).jpgChaque année durant l’été, les séminaristes du Diocèse de Vannes participent à une session de formation de quelques jours.

Cette année, sur demande de Mgr Centène, l’accent est mis sur la culture bretonne et l’inculturation de l’Evangile en Bretagne. L’idée étant de sensibiliser ces futurs pasteurs sur ce thème d’importance. Guillaume Le Floc’h, jeune prêtre bretonnant du Diocèse de Nantes et curé de St Yves des Bretons (Rome) a été sollicité pour préparer cette session. 

Un programme riche a été prévu : rencontres avec des prêtres et laïcs engagés dans ce travail (éclairage philosophique sur l’enracinement régional à la lumière de trois grands projets culturels et spirituels, méditation sur l’impact d’une culture sur la spiritualité, histoire religieuse bretonne, intérêt du patrimoine religieux breton pour évangéliser, inculturation outil essentiel de nouvelle évangélisation, rencontre sur la musique sacrée bretonne, … ), visites (Kernascléden, Vallée des Saints, etc… ), apprentissage de cantiques bretons… et bien évidemment des temps de prière. 

Nous saluons cette initiative, à laquelle l’un de nos collaborateurs a été associé. Certains pensent parfois que les choses n’avancent pas. Ceci démontre l’inverse et portera certainement des fruits… 

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est Directeur de Publication d'Ar Gedour.

Articles du même auteur

« Traou Kozh », ou à la découverte des curiosités populaires de la Bretagne ancienne (de Korantin Denis)

Amzer-lenn / Temps de lecture : 3 minIl y a quelques semaines, Korantin Denis, avec …

« Kas », le nouveau CD du Bagad Kemper

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min Nous en avions rapidement parlé cet été. …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *