Saints bretons à découvrir

LA FETE DIEU : remettre l’Eucharistie au coeur de nos vies

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 min

L’Eglise catholique célèbre aujourd’hui la Fête-Dieu, appelée aujourd’hui “Fête du Saint-Sacrement du Corps et du Sang du Christ”. Cette solennité commémore l’institution du sacrement de l’Eucharistie. Elle est un appel à approfondir le sens de l’Eucharistie et sa place dans notre vie.
Cette fête est la célébration du Dieu d’amour qui se révèle en donnant son corps et son sang, en se donnant à nous comme nourriture de vie éternelle. Le sens de la fête du corps et du sang du Christ est un peu différent de celui de la Fête Dieu qui était plus centrée sur l’adoration de la présence réelle du Christ.

Qu’est-ce que l’Eucharistie ? Selon son étymologie grecque, ce substantif, toujours utilisé, signifie « action de grâces, remerciement ». Il correspond à un verbe introduisant le récit de la Cène : Jésus rend grâces. On a donc très tôt placé la Cène sous le signe fidèle d’une action de grâces et non d’un sacrifice, sous le terme d’Eucharistie. L’Eglise vit de cette Eucharistie, et c’est le coeur du mystère de l’Eglise. Il est donc évident que si tel est le cas, l’Eucharistie tient une place et un rôle décisifs dans notre vie. Les grands témoins de la Foi, à toute époque, se sont nourris de l’Eucharistie, sacrement de l’Amour, “source et sommet” de leur vie chrétienne, car elle contient l’ensemble des biens spirituels de l’Eglise.

L’Eglise et le monde ont un grand besoin du culte eucharistique. Jésus nous attend dans ce sacrement d’amour. Ne refusons pas le temps pour aller Le rencontrer dans l’adoration, dans la contemplation pleine de foi et ouverte à réparer les fautes graves et les délits du monde. Que ne cesse jamais notre adoration. (Jean-Paul II – Lettre Dominicæ Cenæ § 3)

***

M’hoc’h ador, Doue va c’hrouer
M’hoc’h ador Jezuz, va Salver
Me zo amañ war va daoulin
‘Vit ho pediñ diouzh ar mintin

Je vous adore, Dieu mon créateur,
Je vous adore, Jésus mon Sauveur
Je suis ici à genoux
Pour vous prier dès le matin

Mil bennozh deoc’h, o va Aoutrou,
Evit hoc’h holl madoberoù
D’am bezañ graet, prenet, miret,
Hag en hoc’h iliz kemeret

Mille mercis, O Seigneur,
Pour toutes vos bontés,
De m’avoir fait, racheté, protégé,
et pris dans votre Eglise.

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est le fondateur du site et de l'association Ar Gedour et assure la fonction bénévole de directeur de publication. Il anime aussi le site Kan Iliz (promotion du cantique breton). Après avoir co-écrit dans le roman Havana Café, il a publié en 2022 son premier roman "CANNTAIREACHD".

Articles du même auteur

chapelle saint leonard ploemeur

[Plañvour / Ploemeur] OFERENN E BREZHONEG | MESSE EN BRETON du 21/06/2024 ✝️

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min Evel kustum, an trivet gwener ar miz, …

Samedi 22 juin 15h00 – Conférence sur Xavier de Langlais à Lannion (Entrée libre)

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 minXavier de Langlais et la langue bretonne, par Glenn …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *