Saints bretons à découvrir

Florent Grouin : « on veut donner une image moderne de nos langues »

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min

Chaque jour, les rédactions de RCF en Bretagne vous proposent une rencontre avec un acteur local sur un sujet d’actualité. Ne manquez pas le grand invité de Bretagne soir, tous les jours à 18h30.

Dans Bretagne soir aujourd’hui, le grand invité de RCF est Florent Grouin, responsable de Brezhoweb et Galoweb (et collaborateur d’Ar Gedour mais ce n’est pas le sujet aujourd’hui).

Cette dernière est une plateforme de création et de diffusion de contenus en gallo. RCF évoque avec lui cette nouvelle proposition en ligne en langue gallèse. Nous en profitons pour rappeler que la première grammaire en gallo a été mise en place par Alan J. Raude, Plus exactement, il fut le créateur de l’écriture normalisée du gallo (cf ELG / Ecrire le gallo).

Florent Grouin parle ici du gallo, mais pas seulement. A découvrir ci-dessous.

À propos du rédacteur Erwan Kermorvant

Erwan Kermorvant est père de famille. D'une plume acérée, il publie occasionnellement des articles sur Ar Gedour sur divers thèmes. Il assure aussi la veille rédactionnelle du blog et assure la mission de Community Manager du site.

Articles du même auteur

Ne manquez pas le 40ème Breizh a gan ce week-end !

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 minLe dimanche 04 décembre 2022 à partir de …

Journée d’étude sur le chant choral au château de Kerjean

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 min [BZHG] Hiziv e oamp war eeun da …

2 Commentaires

  1. Comme il le reconnait on ne peut pas comparer le « galo » avec le breton, le « galo » ne disposant pas de « capital » linguistique et culturel suffisant pour se hisser au niveau d’une langue moderne à partir d’un ramassis de patois très locaux ayant comme langue littéraire le français.
    Le ‘galo » est à l’évidence ultrasubventionné dans le projet ‘galoweb’ par la région pour enlever à la langue bretonne sa vocation qui est de concurrencer le français en Bretagne de Ouessant à Clisson, étant la véritable langue nationale et la seule. Le mirage du ‘galo’ est nuisible pour la Bretagne. Iront-ils jusqu’à traduire la Bible en ‘galo’ ? Traduire les prières ? La messe ?! Ce n’est pas sérieux.

  2. Un Peuple, une Langue pour une Nation et c’est le Breton. Les partisans du gallo (patois respectable parlé du côté maternel) sont viscéralement hostiles aux Patries et à l’idée d’un Peuple Breton. Une Bretagne mondialisée avec diverses communautés, diverses religions, diverses langues: français, wolof, Gallo, anglais, arabe,… et le Breton qui n’en serait qu’une composante, s’il survit. Il y a des décennies, Mordrel nous mettait en garde et j’imagine l’abbé Perrot se retourner dans sa tombe. Breton Maître chez Toi!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *