Saints bretons à découvrir

Le futur adjoint à la pastorale et à l’évangélisation des jeunes du Diocèse de Vannes sera-t-il bretonnant ?

Amzer-lenn / Temps de lecture : 4 min

L’association Diocésaine de Vannes recherche UN(E) ADJOINT(E) À LA PASTORALE ET L’ÉVANGÉLISATION DES JEUNES, en CDI à temps partiel.

Ce n’est certes qu’un poste d’adjoint et non de responsable, mais cela pourrait cependant être intéressant si à ce poste pouvait être embauché un catholique bretonnant. En effet, le Diocèse de Vannes (qui, ne l’oublions pas, a signé la Charte Ya d’ar Brezhoneg) aurait tout à gagner à s’inscrire dans le développement durable, à savoir la prise en compte des racines bretonnes pour mieux évangéliser et miser sur l’avenir, qui est chez nos jeunes. N’oublions pas que de très nombreux jeunes fréquentent bagadoù et cercles celtiques, et montrent donc leur attachement à cette question. La langue connaît un renouveau auprès des jeunes. L’école bilingue Diwan (le « germe ») scolarise ainsi 3 000 élèves jusqu’au baccalauréat. Des filières bilingues ont été créées dans l’enseignement privé et public. Au total, 10 000 scolaires parlent brezhoneg, un terreau relativement ignoré par les structures ecclésiales dans un contexte pourtant favorable.

Y a-t-il dans la tradition religieuse bretonne que nous avons reçue des éléments qui pourront aider les jeunes à découvrir la foi et à vivre de cette foi ? Il y en a beaucoup, malheureusement délaissés.

Prenons un exemple très simple, parmi bien d’autres : si les enfants et les jeunes se réapproprient le patrimoine spirituel et culturel breton, enrayant ainsi la disparition de celui-ci et contribuant à nourrir leur âme, ils seront aussi amenés à s’investir dans les pardons en remettant en avant l’héritage précieux que sont les cantiques, les figures de saints locaux (voyez l’engouement de la population pour la Vallée des Saints), etc…  En s’impliquant dans ces pardons, ils creuseront un sillon et sèmeront le grain d’une évangélisation et d’une foi ancrée dans la culture bretonne. Nous ne serons plus ainsi dans ce que certains voient comme un simple folklore, dans une commémoration d’un passé qui se meurt, mais bien dans une dynamique d’avenir dont les pardons sont les lieux mêmes de cette nouvelle évangélisation ! Nous ne serons plus dans les schémas classiques d’événementiels sans lendemain, mais sur des pistes nouvelles enracinées dans les missions des premiers siècles en Bretagne, travail de fond qui a donné tous les missionnaires que l’on sait à travers le monde (plus de 12000 sont partis de Bretagne au XIXè et début XIXème siècle).

Un adjoint à la pastorale et à l’évangélisation des jeunes au profil bretonnant permettrait beaucoup de choses.

Et si le Diocèse de Vannes osait ce pari, dans la ligne du Projet Missionnaire breton du même diocèse ? Encore faut-il qu’un candidat de qualité se présente. Nous invitons nos lecteurs à diffuser au maximum l’information dans leur entourage.

L’adjoint(e) aura pour missions :

  • Animation et encadrement d’équipes de la pastorale des jeunes
  • Encadrement des animateurs salariés et bénévoles sur les projets
  • Gestion des projets et des évènements de la Pastorale des jeunes du diocèse
  • Relations avec les différents services, mouvements et groupes en lien avec des jeunes
  • Communication du service sur les réseaux sociaux.
  • Encadrement de camps et de pèlerinages
  • Tenue des permanences du service à la maison du diocèse

Le profil nécessaire au poste :

  • Formation chrétienne solide et/ ou prêt à se former théologiquement et pastoralement
  • Expérience en Eglise, sens de l’Eglise diocésaine et universelle
  • Maîtrise des outils de communication (internet et réseaux sociaux)
  • Maîtrise des outils informatiques
  • Expériences dans l’animation auprès des jeunes exigées
  • BAFA et/ou BAFD souhaité
  • Intérêt pour les jeunes et leurs aspirations à travers l’écoute, l’accompagnement et le désir de leur annoncer l’évangile
  • Sens du service et de l’engagement
  • Aptitudes à la créativité, la convivialité et au travail d’équipe
  • Qualités relationnelles
  • Esprit fédérateur

LE POSTE EST À POURVOIR À PARTIR DU 2 MAI 2017, EN CDI À TEMPS PARTIEL 24H PAR SEMAINE, ET ANNUALISÉ 

Envoyer votre candidature (CV et Lettre de motivation) par mail à :

carine.MELLERIN@diocese-vannes.fr

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est Directeur de Publication d'Ar Gedour.

Articles du même auteur

vallée des saints

6 octobre : Saint Ivy

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 minSaint Ivy (ou Ivi, Yvi), moine de Bretagne …

Les paroisses fantômes

Amzer-lenn / Temps de lecture : 5 minUn constat au fil des kilomètres, qui fait …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.