Saints bretons à découvrir
Accueil > Actualités / Keleier > Gouel an Hollsent / Fête de la Toussaint

Gouel an Hollsent / Fête de la Toussaint

Meuleudi deoc’h ‘vid an oll zent,
Sent a-wechall, sent a-vremañ;
‘N em gavet int ‘n or raog er gêr:
Ra ziskouezint deom oll an hent*. 
Louange à Toi pour tous les saints,
Saints d’autrefois, saints d’aujourd’hui;
Ils sont arrivés avant nous à la maison:
Qu’ils nous montrent le chemin*.

La solennité de la Toussaint rassemble bon nombre de pratiquants occasionnels qui viennent prier pour leurs morts le 1er novembre. Sans doute n’est-ce pas l’objectif de la fête de la Toussaint, mais leur participation peut être l’occasion pour eux de reprendre conscience du sens de la vie humaine. La Toussaint leur rappelle que la vie humaine s’achève dans la vie totale avec Dieu au delà de la vie terrestre. L’évocation des saints du ciel nous apporte une lumière pour la vie actuelle.

fetes_toussaint_icone.jpgLa fête de la Toussaint témoigne de l’espérance chrétienne devant la mort. Elle atteste qu’ à la fin de notre existence terrestre la vie n’est pas détruite, elle est transformée. C’est la fête de la vie éternelle, la fête du ciel. Chaque personne est appelée à ressusciter un jour avec le Christ et à être associée à sa résurrection et à son bonheur éternel. La solennité de la Toussaint est la fête joyeuse de la victoire du Christ dans la vie de beaucoup d’hommes.

 La solennité de la Toussaint est  la fête de tous les saints, de tous ceux qui  sont admis à partager le bonheur  de Dieu. Ils nous attendent et nous tendent la main : grands saints et saints anonymes qui ont entendu le message des béatitudes et y ont répondu. C’est la fête de tous les saints connus et inconnus. C’est la fête de la grande foule des saints qui n’ont pas été “canonisés” c’est-à-dire reconnus comme « saints » officiellement par l’Église.( La fête de tous les saints  par Mgr Albert-Marie de Monléon, o.p., évêque de Meaux). 

 

Baradoz dudius

 

Sens de la fête de la Toussaint

paradis bretonLa solennité de la Toussaint est présentée actuellement comme la fête de tous les saints anonymes qui n’ont pas été reconnu officiellement par l’Église. Au point de vue pastoral, elle est un appel qui s’adresse à tous de devenir des saints, la sainteté n’étant pas une réalité exceptionnelle. Mais ce n’est pas la signification originelle de la Toussaint. Elle a été instituée pour se substituer à la célébration celtique de Samhain qui est “devenue” Halloween (cf article précédent sur Halloween).

Officiellement proposée par Louis le Pieux en France en 835, peu à peu, les Eglises Occidentales adoptèrent cette date du 1er novembre. En 1580, le Pape Sixte VI en fit une grande fête chrétienne, qui deviendra fête d’obligation (c’est à dire une fête où l’on est obligé d’aller à la messe) par Pie X.

La solennité de la Toussaint est marquée par le chant de la litanie des saints qui invoque tous les grands saints. La fête de la Toussaint est une invitation à prier les saints plutôt que de se préoccuper des esprits des morts, un chant vers la joie de la vie éternelle plutôt qu’une supplique laconique dans les ténèbres. Le 2 novembre est lui, consacré à la commémoration des défunts.

Ce jour est aussi pour les Bretons de se rapprocher des nombreux saints de Bretagne qui peuplent le Ciel et veillent sur la terre d’Armorique. Nous vous livrons aujourd’hui l’extrait d’un article de Georges G. Toudouze (Sked n°1) :

Parmi les grosses erreurs d’interprétation que commettent à notre égard les gens qui ne sont pas de chez nous, il y a celle qui est relative aux saints de Bretagne.

Pour des personnes accoutumées d’enfance à la liste courante des saints du jour telle que la donnent les calendriers courants se répétant les uns les autres, il existe une surprise – évidemment- à voir que nos saints bretons forment à eux seuls une armée suffisante pour emplir les 365 jours de l’année avec, chacun, sa fête personnelle. Et que de fois nous avons, les uns les autres, entendu cette naïve question : “mais qui sont donc ces saints que l’on ne trouve sur aucune liste hors de Bretagne ? Et sont-ce vraiment des saints ? et reconnus canoniquement ?”

Hé oui ! Ce sont des saints. Et très bien reconnus canoniquement, encore que leurs noms, leurs histoires et les motifs de leur sanctification échappent, en effet, le plus souvent à ceux qui ne sont pas d’ici, car ces raisons de mise régulière dans l’hagiographie sont essentiellement, spécifiquement et totalement bretonnes. Je dirai même plus : symboliquement bretonnes.

Car ces sanctifications sont la preuve éclatante d’une vertu tout à fait bretonne : le culte du souvenir et la reconnaissance envers les bienfaits.

La sanctification de nos saints de Bretagne est la proclamation de la gratitude infinie d’un peuple. Et l’Eglise, au cours des âges passés, a fort bien compris cela : ce pourquoi elle a ouvert toutes grandes ses listes à l’armée des saints de Bretagne […]

Grâce à nos hagiographes, vous pouvez retrouver de nombreuses vie de ces saints connus et moins connus – avec souvent des études exclusives – sur Ar Gedour, en cliquant ici. Se souvenir, perpétuer ce souvenir, les prier et prier avec eux, et faire de ces Anciens qui nous ont précédé un socle enraciné comme un arbre plongeant ses racines au plus profond de la terre et s’élançant vers le ciel pour mieux faire respirer l’humanité. Nous vous préparons une nouveauté en ce sens, qui devrait voir le jour courant 2019.

SUR CE… NOUS VOUS SOUHAITONS UNE BONNE FETE DE LA TOUSSAINT !!!

Gouel an hollsent santel deoc’h

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est Directeur de Publication d'Ar Gedour.

Articles du même auteur

[PONTIVY] Retrouvez la BD “Keranna” au marché de Noël les 15 et 16/12

A l’occasion du marché de Noël de Pontivy les 15 et 16 décembre 2018, la …

concert de noel Pleyben

[PLEYBEN] Concert de Noël “bombarde & orgue” le 16 décembre 2018

Le dimanche 16 décembre prochain aura lieu à l’église de Pleyben un concert de Noël …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *