Saints bretons à découvrir

Un groupe catholique bretonnant sur Rennes ?

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min

Nous recevons parfois de la part de lecteurs des demandes portant sur l’existence d’un groupe de jeunes catholiques bretonnants qui pourrait organiser des rencontres, des débats, des projets, des répétitions de chants bretons et organiser des messes. Il y a des étudiants en langue bretonne, mais à notre connaissance, les cathos laissent le terrain. Pourtant, il y a des personnes susceptibles d’être intéressées.

Il n’y a plus qu’à…

Si donc vous êtes sur la région rennaise et que ce genre de projet vous intéresse, n’hésitez pas à le dire en commentaire de cet article et, si cet appel rencontre un écho, vous pourrez vous mettre en contact les uns avec les autres. S’il existe déjà un groupe, nous vous invitons à vous faire connaître auprès de nos lecteurs.

 

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est Directeur de Publication d'Ar Gedour.

Articles du même auteur

[KERANNA] Oferenn e brezhoneg d’an 2/10/22- Messe en breton (+ feuille téléchargeable)

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min Disul 2 a viz Here 2022 a …

Feiz e Breizh

Plus de 1200 fidèles, dont 480 marcheurs pour le Pèlerinage Feiz e Breizh 2022

La 5e édition du pèlerinage « Feiz e Breizh », les samedi 17 et dimanche 18 septembre 2022, a rassemblé 480 marcheurs, marquant une progression de 59 % par rapport à 2021. La messe de clôture à Sainte-Anne d’Auray a été célébrée dans une basilique comble.

7 Commentaires

  1. Je réside à Rennes depuis 1 an..il n’y a pas de messe en breton mais on chante pas un cantique du tres beau répertoire breton..c’est bien dommage.mais ns sommes en haute Bretagne donc rien d’étonnant à cela.il faudrait pouvoir organiser une veillée eucharistique comme sai l’organiser Efflam.mon curé que je connais bién et que j’aide serait sûrement d’accord.cette paroisse est la paroisse St Germain. Très fréquentée par. Les étudiant le dimanche soir.la liturgie y est tres belle ,tres priante et le pere de Passemar à un très grand sens du sacré et célébre la Ste messe avec beaucoup de respect.ddonc une veillée type veillée du 14 août à kernascleden serait l’occasion de faire connaître nos chants et s’intégrerait parfaitement à la spirualite de la paroisse.union de prières

  2. Efflam bonjour.Pourquoi pas une veillée eucharistique à St Germain à Rennes.paroisse très fréquenté par les étudiants .ce serait l’occasion de faire connaître le répertoire breton. Union de prières Docteur Guyomard

  3. Étudiant, je suis a l’aumônerie étudiante de beaulieu, et autrement, je suis a la paroisse de Saint Augustin (boulevard de vitré).

    Bretonnant qui plus est.

    Bien a vous

  4. Je me permet de réagir a votre commentaire »c’est bien dommage.mais ns sommes en haute Bretagne donc rien d’étonnant à cela. »

    C’est tout le contraire, il est extrêmement inquiétant de voir qu’il n’y a rien d’organiser au niveau des Catholiques Bretonnants sur Rennes, dans la mesure où une grande partie des étudiants Rennais, viennent de TOUTE la Bretagne.

    D’autant plus que ni Monseigneur D’ornellas, ni l’évéché ne sont fermés au Breton, c’est tout simplement qu’il n’a rien d’organiser, où que tout bonnement, il n’y a pas de public intéressé.

    Lors de la messe de rentrée des étudiants, j’avais réussit a négocier un cantique en Breton pour mon entrée en catéchuménat, malheureusement, il fallut le remplacer a la dernière minute, faute de personnes pour le chanter…

  5. Déjà entendu des cantiques en Breton à la Chapelle Saint Francois, tenue par l’Institut du Christ Roi. Des fois également des bombardes accompagnent les cantiques. Seule chapelle ou l’on trouve d’ailleurs des kroaz du.

  6. Pas un cantique Breton sur Rennes? Mais si cela n’était »qu’à » Rennes. C’est malheureusement le cas dans une grande majorité de paroisses, ceci à cause d’un génocide culturel, un mémoricide, qui a commencé très tôt, et qui trouve son paroxysme aujourd’hui. Mémoricide fait à la fois sur les programmes des instances gouvernementales (« pour l’unité de la France, le Breton doit disparaitre »), mais aussi à cause de la bêtise des Bretons eux-mêmes qui se sont laissés aveuglés. Parce que beaucoup de Bretons ont eu honte de leur langue et leur culture, ils l’ont abandonné. Croyant que le Breton est la langue du passé, la plupart d’entre nous n’en voulons plus, alors que nous avons un véritable trésor! Car toutes les langues et cultures sont belles, et toutes sont différentes.
    Le maire de ma commune disait l’an passé, refusant une école Diwan sur son territoire: « le Breton est la langue du passé ». Mais elle est du passé parce que les Bretons non bretonnants le veulent ainsi. Elle peut être d’aujourd’hui et de demain si nous le voulons tous, sans que la langue Française, très belle aussi, soit exclue. Et parfois, les trois langues Français Latin Breton cohabitent si bien, lorsque les équilibres par tiers sont respectés, que les messes en sont souvent magnifiques et porteuses dans la prière!

    Par ailleurs, j’entends beaucoup, en ce moment dans les paroisses, d’accueil, de non exclusion…J’ai entendu le curé de ma paroisse, et beaucoup de laiques bien intentionnés dire, à propos des réfugiés: aimer son prochain, c’est aussi accepter de vivre à côté d’une culture différente de la sienne. Fort bien! Mais dans ce cas, pourquoi être indifférent, voire même hostile à la langue Bretonne à la messe??? En Bretagne qui plus est? Il faut être logique! Si on trouve bien des langues et cultures d’ailleurs, commençons déjà par ne pas mépriser la langue et culture originelle du pays, sous prétexte que l’on ne la connaît pas (ou plus).
    « Aimes ton prochain comme toi-même ». Comment aimer son prochain si l’on se déteste soi-même?
    « Aimes l’autre dans sa culture, dans sa langue, comme tu dois t’aimer toi même dans ta langue et ta culture.
    Alors, retrouvons notre langue Bretonne, notre culture Bretonne, nos magnifiques chants Bretons…..Les messes n’en seront que plus belles et attrayantes!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.