Saints bretons à découvrir

[HENNEBONT] L’avenir de l’église de Saint-Caradec fait débat

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 min

eglise saint caradec hennebontLu dans Ouest-France 20/01/2017 :

Que va devenir l’église fermée en 2001 ? Une réunion publique avait lieu jeudi soir à Hennebont. Les habitants s’accordent tous pour sauver l’édifice.

La vente ou la destruction sont d’emblée mises de côté. Jeudi soir, à la maison Saint-Hervé, habitants du quartier de Saint-Caradec, membres de l’association Sauv’E ou du Comité d’animation et de défense des intérêts du quartier (Cadiq) étaient une trentaine environ pour discuter du devenir de leur église fermée depuis 2001.

De la conservation à la destruction

Six étudiantes en master II Politiques patrimoniales et développement culturel à l’UBS ont présenté le résultat de leurs recherches et leurs conclusions sur ce qu’il pourrait advenir de l’édifice. « Quatre scénarios sont possibles : la conservation en lieu de culte, la destruction, la reconversion ou la vente de l’église. »

Désaffection cultuelle

En effet, au-delà de six mois sans célébration et si la sécurité des fidèles en dépend, un processus de « désaffection cultuelle » peut être engagé. « Le lieu perd alors sa vocation religieuse, culturel. Il peut alors être vendu, détruit par la mairie. »

Une nouvelle étude

Évidemment, ces différents scénarios sont soumis à différents paramètres : nouvelle étude architecturale (la dernière date de 2004), un avis de l’architecte des Bâtiments de France, puisque l’église Saint-Caradec est située dans le périmètre des 500 m des remparts classés d’Hennebont.

« Sauver notre église »

En petits groupes, les participants ont rejeté en bloc l’éventualité d’une destruction ou d’une vente. « Mais vous avez pointé différents problèmes à prendre en compte : la proximité de l’église du Guiriel qui offre un autre lieu de culte au quartier ; il y a également le fait que le cimetière soit accolé à Saint-Caradec, listent les étudiantes. Vous êtes pour une utilisation mixte de l’église, par exemple lieu culturel et église, ce qui n’est pas simple juridiquement. »

Les habitants ont souhaité se faire entendre dans des groupes de travail pour l’élaboration d’un projet. « Nous voulons garder Saint-Caradec ! »

À propos du rédacteur Erwan Kermorvant

Erwan Kermorvant est père de famille. D'une plume acérée, il publie occasionnellement des articles sur Ar Gedour sur divers thèmes. Il assure aussi la veille rédactionnelle du blog et assure la mission de Community Manager du site.

Articles du même auteur

Assemblée pardon de Kernascléden 2016

[KERNASCLEDEN] Messe en français, latin et breton le 2 octobre 2022

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 minComme chaque premier dimanche du mois, une messe …

Buhez ar sant : Erwan

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 minRiwal Kermarrec ha Yann-Herle Gourves o deus bet …

2 Commentaires

  1. L’Eglise du Guiriel est un bâtiment moderne, sans aucun élément architectural permettant de le différencier d’une salle polyvalente. Même si beaucoup sont attachés à cette Eglise, il serait plus logique que les messes du quartier soit à St Caradec rénové. Seulement, dans le cadre des agrandissements de paroisses, il est déjà difficile d’avoir du monde à la Basilique. La commune n’ a même pas suffisamment d’argent pour restaurer la basilique qui est en travaux depuis longtemps. Alors, l’Eglise de St Caradec….

    Il existe une autre solution :l’œuvre de St Joseph recherche une chapelle sur Hennebont, étape du Tro Breizh. Les Hennebontais, le maire, les habitants du quartier accepteraient-ils de céder pour l’euro symbolique cette chapelle à l’œuvre de St Joseph, qui constituerait ensuite une équipe locale par exemple avec les habitants volontaires de St Caradec (et pas que)…..Ce serait, je pense, une très bonne idée!

  2. S’il y avait une église à démolir ou à vendre à Hennebont, ce serait bien l’église du Guiriel, qui est d’une laideur insoutenable. Elle tient d’ailleurs plus du supermarché que de la salle polyvalente, car elle serait anti – fonctionnelle pour les festoù-noz, les bals du troisième âge ou les lotos. Elle ferait par contre un excellent Spar ou Carrefour city. Le prix de la vente à Casino ou Carrefour porrrait être alors réaffecté à la restauration de l’église Saint Caradec.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.