Saints bretons à découvrir

19/06 : Santez Riwanon (Lanhouarneau)

Santez Riwanon ou Rivanone, Rivanon, Riwanon, Riwana – Prénoms féminins actuels: Rivanone, Riwana

Etymologie: Du celte Ri=roi – Gwann=frapper

Fêtée le 19 juin

 

Biographie:

Le gallois Hyrvanion (Houarvian), troubadour, musicien et poète, s’en revenait, après quatre ans passés à la cour du roi Childebert, pour regagner son pays. En traversant l’Armorique, il fut un détour pour rencontrer le roi de Domnonée Judael, il avait eu vent de la vertueuse soeur des saints Urfol et Rivoaré. Les deux hommes la trouvèrent près de la fontaine de Landouzen près du village du Drennec.

Rivanone, née début du VI° siècle, vivait au manoir de Lanrioull sous la sainte éducation d’Urfol et de Rivoaré parce qu’orpheline. Hyrvanion et Rivanone se marièrent et restèrent au manoir. Hervé naquit peu de temps après. Aveugle de naissance, l’enfant deviendra le patron des poètes et des musiciens, dons de son bienheureux père. Cinq ans plus tard, le barde Hyrvanion mourut. L’éducation du jeune Hervé fut confiée à St Marchian (Harchian). Ainsi libre, Rivanone se retira dans un ermitage fait de branchages, renonçant à ses biens terrestres. Bien des années plus tard, Saint Urfol avertit son neveu de la grave maladie de sa mère. Hervé la soigna et lui adjoignit deux moines en permanence pour prier. Le 19 juin 535, elle mourut dans la paroisse “de la forêt” ayant reçue les saints sacrements de la main de son fils. Elle a été enterrée sous un oratoire qui est devenu depuis l’église paroissiale de Saint Hervé à Lanhouarneau.

Saint Hervé vécut avec ses confrères près de cet oratoire et ouvrit une école pour instruire les enfants qui venaient à lui, avant de poursuivre sa vie dans le monastère de son oncle Urfol.

Son culte:

Il est étroitement lié à la vie de son fils Hervé et à celle d’Urfol. Selon les sources, ce dernier était soit son fils, soit son frère. La rencontre du barde Hyrvanion et de la vertueuse Rivanone ont fait et fait toujours la joie des conteurs. Symbole de l’alliance de la joie de vivre et de l’austérité, c’est la Bretagne.

 

_____________________________

Sources :

– Magie de la Bretagne par Anatole Le Braz – Laffont –

– Le livre d’or des saints de Bretagne par le Père Chardonnet – Amor édition – 1977

– Vies des bienheureux et des saints de Bretagne par Malo de Garaby – Saint Brieuc – 1839

Recherche: Hacherez GF (recherches aimablement mises à disposition d’Ar Gedour)

Première diffusion le 19/06/2013

À propos du rédacteur GF Hacherez

Hagiographe reconnu, il met à la disposition d'Ar Gedour ses nombreux travaux sur les vies de saints, méconnues du grand public

Articles du même auteur

saint gerbold

Saint Gerbold, Evêque de Bayeux

Son culte est très présent en Normandie, mais on ne sait que peu de chose …

Saint Beunon, vitrail

Saint BEUNON, Abbé de Clynnog-Fawr

Sa biographie : Il naquit en 545 en Powys dont son grand-père aurait été le prince. …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *