Saints bretons à découvrir

IL Y A UN AN : HABEMUS PAPAM FRANCISCUM

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min

pape françoisC’était il y a un an ! Après l’émotion du départ d’un grand pape, n’en déplaise à la doxa médiatique, la célèbre formule « HABEMUS PAPAM…  » retentissait sur la place Saint Pierre de Rome, découvrant le successeur de Benoît XVI, le Pape François. La fumée blanche venait de s’échapper de la chapelle Sixtine et la foule se pressait pour découvrir qui allait être ce successeur de Pierre. L’acclamation et le silence, la joie puis la prière… 

L’engouement pour le Pape François est encore là, même dans la presse. Tous les médias parleront de cette année passée, feront un bilan, des flash-backs….

C’est pourquoi nous nous contenterons de notre côté de vous rappeler la prière pour le nouveau Pape que nous vous proposions alors en breton, et que nous pouvons toujours dire aujourd’hui pour lui et pour l’Eglise : Pedenn da geñver diuzadur ar Pab nevez (traduction aussi disponible sur le lien). 

 

 

Crédit Photo : J. Naturel pour AR GEDOUR

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est le fondateur du site et de l'association Ar Gedour et assure la fonction bénévole de directeur de publication. Il anime aussi le site Kan Iliz (promotion du cantique breton). Après avoir co-écrit dans le roman Havana Café, il a publié en 2022 son premier roman "CANNTAIREACHD".

Articles du même auteur

Skol Vreizh publie « Le Grand dictionnaire historique des saints et saintes de Bretagne »

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 minNous vous annoncions il y a quelques mois …

Alan STIVELL aux Francofolies : « Je voulais empêcher la culture bretonne de disparaître »

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 minAlan Stivell était invité au Francofolies de la …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *