Saints bretons à découvrir

ISTOERIOU BREIZH : La Guerre de la Ligue en Bretagne et le duc de Mercoeur

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min

La série Istoérioù Breizh continue. Nikola Graignic propose une première vidéo sur la guerre de la Ligue en Bretagne ! Dans celle-ci, il vous présente les causes menant aux troubles dans le royaume de France et ses répercutions en Bretagne, notamment à travers son gouverneur, le duc de Mercoeur qui va l’entraîner dans un enjeu international.

Il n’est pas inutile de rappeler ici que cette période trouble, connue en général mais aussi très mal connue car ce qui est ancré dans la mémoire populaire est le fruit d’une construction historique élaborée à des fins politiques. Les conflits qualifiés de « religieux » sont en effet, au 16ème siècle, essentiellement d’ordre politique. Nous invitons aussi nos lecteurs à lire le document d’Hervé Le Goff, historien, sur le site BCD Sevenadurioù.

Vous pouvez suivre Istoérioù Breizh sur la page facebook : https://www.facebook.com/IstoeriouBre… ainsi que sur twitter: https://twitter.com/IstoeriouBreizh

Pour en savoir plus, nous vous invitons à découvrir le livre d’Hervé Le Goff  « La Ligue en Bretagne : Guerre civile et conflit international (1588-1598) » dont il est question dans cette vidéo. Pour vous le procurer, tout en soutenant Ar Gedour, rendez-vous sur ce lien.

À propos du rédacteur Redaction

Les articles publiés sous le nom "rédaction" proviennent de contributeurs occasionnels dont les noms sont publiés en corps de texte s'ils le souhaitent.

Articles du même auteur

Pardon Sainte Anne-des-Bois (Berné)

Physique cantique en Bretagne

Amzer-lenn / Temps de lecture : 8 min Ce n’est qu’à partir des années 60 …

Jean Picollec, profession éditeur (une chronique de Bernard Rio)

Amzer-lenn / Temps de lecture : 4 minL’éditeur Jean Picollec est passé de l’autre côté …

Un commentaire

  1. Comment se procurer ce film pour faire une diffusion aux membres d’une association bretonne.
    Merci par avance pour votre réponse.
    A galon.
    Herve COMBOT

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.