Jean-Pierre Pichard, figure historique du Festival Interceltique, vient de décéder

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 min

Alors que le 50ème Festival Interceltique de Lorient fête la Bretagne malgré la situation sanitaire, Jean-Pierre Pichard, co-fondateur (avec Polig Monjarret et Pierrot Guergadic) et premier directeur du FIL, est décédé ce vendredi 13 août 2021. Agé de 75 ans, il a été emporté par un cancer.

Penn-sonneur de la Kevrenn de Rennes, il remporte avec elle le Championnat national des bagadoù en 1969. Il intègre ensuite la Bodadeg Ar Sonerion comme secrétaire général. Jean-Pierre Pichard assure la direction du Festival interceltique de Lorient de 1972 jusqu’à 2007, date à laquelle il cède celle-ci à Lisardo Lombardía, qui lui-même part en retraite cette année.

Dan ar Braz, se livrant sur Facebook, confie : “Merci Jean Pierre d’avoir su porter ce rêve fou de l’interceltisme et d’une Bretagne tellement innovante, et cela contre tous les quolibets dont elle était victime sans arrêt en d’autres temps …”

Et en effet, J2P fait passer le festival d’un évènement débutant à l’un des plus importants festivals européens en termes de fréquentation, faisant rayonner l’interceltisme à travers le monde celtique… et bien au-delà. Au-delà du FIL, il travaillera ainsi à développer, via sa société I3C, des événements comme la Breizh Touch ou les nuits celtiques à Paris, Nantes, Rennes, ainsi que des spectacles à Lille et Lyon, faisant rayonner la culture bretonne via des shows ambitieux. Tout en sachant s’arrêter pour profiter de la fête, comme s’en rappelleront certains bénévoles habitués de feu le pub interceltique, par exemple.

Il venait de publier aux éditions Coop Breizh un livre retraçant l’épopée du Festival Interceltique.

Ses obsèques auront lieu le mardi 17 août à 13h au centre funéraire de Kerletu, rue Lote à Lorient.

Joa d’an Anaon…

La fédération Sonerion l’ensemble de la communauté des sonneurs (bagadoù et sonneurs de couples) à venir lui rendre un dernier hommage musical, sur l’air de Ton Bale Fransoù Minez ou de l’An Dro dit « de Carlos Núñez », et vous donne rendez-vous mardi à 13h à Kerletu (Lorient).

Lire le communiqué du FIL

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est le fondateur du site et de l'association Ar Gedour et assure la fonction bénévole de directeur de publication. Il anime aussi le site Kan Iliz (promotion du cantique breton). Après avoir co-écrit dans le roman Havana Café, il a publié en 2022 son premier roman "CANNTAIREACHD".

Articles du même auteur

[PLEYBEN] Concert de Noël orgue/bombarde le 30 décembre

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 minLe 30 décembre 2023, Alain-Noël Le Gall et …

Le choeur d’enfants de Bretagne chante Kanom Nouel

Amzer-lenn / Temps de lecture : 4 minNous en parlions en décembre dernier : le …

Un commentaire

  1. Cher Jean Pierre,
    Merci à vous pour avoir offert en plénitude l’amour et la beauté de cette Bretagne que j’aime depuis toujours !
    Vous allez nous manquer dans l’espérance que votre si belle oeuvre sera reprise avec force et vigueur avec tous les pays celtes pour notre plus belle joie !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *