Saints bretons à découvrir

LE FESTIVAL INTERCELTIQUE DE LORIENT – Une grande aventure humaine (par Jean-Pierre Pichard)

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min

Un bel ouvrage que Coop Breizh vient d’éditer, consacré au Festival Interceltique de Lorient. Si on connait bien le FIL, on pensera peut-être ne pas apprendre grand-chose. Mais c’est oublier qui écrit ce livre. À la tête du grand festival breton pendant quelques 37 ans, Jean-Pierre Pichard nous propose de le découvrir de l’intérieur. Concerts et rencontres magiques, bulle hors du temps permettant à des musiciens irlandais, du Nord et du Sud, de jouer au coude à coude alors qu’on s’entretuait à Belfast…, le FIL réussit le pari de rassembler des cultures minoritaires et de faire entrer dans la vie contemporaine la mémoire d’un passé fondateur.

Jean-Pierre Pichard nous raconte le travail démesuré, sans réels moyens, le stress, les courses folles, mais aussi et surtout l’amitié et la joie de vivre à l’origine de cette remarquable épopée humaine.

L’auteur

Lui-même Penn-soner d’un bagad de 1ère catégorie champion de Bretagne, Jean-Pierre Pichard fait partie des pionniers qui ont été à l’initiative du Festival interceltique de Lorient, et il en a été directeur général pendant près de 4 décennies. Concepteur et organisateur d’événements sur tous les continents, il a contribué à le faire connaître au niveau international ; on lui doit notamment à Paris les Nuits celtiques du Stade de France, la Saint-Patrick à Bercy, ou encore la Breizh Parade sur les Champs-Élysées en 2007.

Pour commander, cliquez ici.

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est Directeur de Publication d'Ar Gedour.

Articles du même auteur

[SAINTE ANNE D’AURAY] Youenn Caouissin en dédicace le 26 septembre 2021

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 minYouenn Caouissin, qui vient de publier “Yann-Vari Perrot, …

Soirée spéciale Tro Breiz : le replay

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 minAu cas où vous l’auriez manquée, revivez ci-dessous …

2 Commentaires

  1. Le festival interceltique met la Bretagne à l’honneur. Parfait…..Mais que met-on à l’honneur? La musique? Les danses? la langue?….Tout cela n’est que le vernis de l’âme Bretonne..
    “Bretagne- Brittia- Breizh…Breith”. C’est éthymologiquement “le pays des hommes libres”, en opposition à “Bro c’hall”, le pays “des autres”. Ironiquement, le “pays des hommes libres”, Breith ou Breizh”, est devenu le pays des gens soumis, acceptant tout et n’importe quoi d’un occupant toujours plus oppressant.
    Aujourd’hui, en l’honneur de nos ancêtres , et pour l’avenir de nos enfants, Bretons ou non, retrouvons le sens de ce “pays des hommes libres”. La première des libertés est de reconquérir une REELLE liberté de penser.
    Libérez-vous de vos chaînes: éteignez la TV….C’est la première étape pour vous réapproprier votre esprit..

  2. Ya, ha komzit bzg !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *