Saints bretons à découvrir
Accueil > Actualités / Keleier > [KANOMP ASAMBL] Kan ar Basion, ou Kemener chanté par Uisant ar Rouz (vidéo)

[KANOMP ASAMBL] Kan ar Basion, ou Kemener chanté par Uisant ar Rouz (vidéo)

Lors du décès de Yann-Fañch Kemener, nous avons lancé une opération à laquelle chacun peut participer, à savoir interpréter un chant popularisé par l’artiste breton. Ce projet intitulé #KanompAsambl (chantons ensemble) permet de rendre hommage à l’artiste d’une manière personnelle, sur le web. Il n’est pas trop tard, vous pouvez contribuer à tout moment, sachant que nous allons publier les contributions sur Ar Gedour  au fil du temps. Cependant, nous allons aussi réaliser un clip reprenant les différentes participations. Pour participer, rendez-vous sur ce lien.

Aujourd’hui, en cette Semaine Sainte, nous vous présentons dans la vidéo ci-dessus l’interprétation par Uisant er Rouz de 2 traditionnels bretons, collectés et chantés par Yann-Fañch Kemener dans son album Kan ar Basion / Les chants de la Passion.

« Connus dans toute la Bretagne bretonnante, comme l’attestent les collectes des XIXe et XXe siècles, c’est toutefois dans le Centre Bretagne que les chants liés au drame de la Passion du Christ ont conservé toute leur singularité. Chantées dans toute la Haute-Cornouaille et une partie du Pays Pourlet, les Passions étaient interprétées durant toute la Semaine Sainte, depuis le dimanche des Rameaux jusqu’au soir du Jeudi Saint. Les gens du village se retrouvaient sur une hauteur, au pied d’un calvaire ou sur un talus… l’éminence, d’une part, pour rappeler la montée au calvaire, d’autre part, afin de pouvoir être entendu et d’entendre les chanteurs des communes avoisinantes. Deux ou trois personnes, âgées de préférence, chantaient les couplets que la foule reprenait, selon le principe du chant à répondre. Dans la région de Gouarec, Plouguernével, Bonen, elles étaient composées de trois séquences: la Grande Passion, la Petite Passion puis un Angélus. Ailleurs, on interprétait seulement les deux Passions » (YF Kemener – Kan ar Basion)

Ces chants seront aussi interprétés ce Vendredi Saint. Le chanteur de Riantec termine par un cantique de la Semaine Sainte : Pasion Hor Salver / Get goéd santel, que vous pouvez retrouver sur le site Kan Iliz.

Klikit amañ ‘vit souten Ar Gedour

À propos du rédacteur Erwan Kermorvant

Erwan Kermorvant est père de famille. D'une plume acérée, il publie occasionnellement des articles sur Ar Gedour sur divers thèmes. Il assure aussi la veille rédactionnelle du blog et assure la mission de Community Manager du site.

Articles du même auteur

L’histoire méconnue de Sainte-Tréphine

 La chapelle Sainte-Tréphine est l’une des 22 chapelles de l’édition 2018 de la manifestation …

Festival de Cornouaille 2019 : les enfants, au cœur du renouveau de la culture bretonne

A Quimper, les enfants ont aussi leur propre festival autour de la culture bretonne ! Avec …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *