La fin d’année est proche : il est encore temps d’aider Ar Gedour

Amzer-lenn / Temps de lecture : 4 min

Chers lecteurs,

La fin de l’année est proche. Vous pouvez encore aider Ar Gedour par un don, et bénéficier des conditions fiscales habituelles pour l’année 2023.

Vous êtes nombreux, chaque semaine, à nous lire, à nous relayer et à nous soutenir. Nos articles sont tous assurés par des bénévoles, qui travaillent constamment à la promotion de la Bretagne, à sa dimension culturelle ET spirituelle.

Pour ce faire, chaque jour, nos équipes travaillent à des propositions concrètes et à des articles. Tous nos rédacteurs sont bénévoles, mais l’investissement est important, tant au niveau documentation, qu’en matériel informatique, vidéo, développement, abonnements à certains services, etc…

La valeur ajoutée d’Ar Gedour et de Kan Iliz

L’usage actuel des sites internet fait que le tout gratuit est devenu la norme dans l’esprit des usagers pour qui il est souvent inconcevable de payer un article. En effet, les contenus d’information en ligne sont perçus (parfois à tort) par les consommateurs comme étant de faible valeur ajoutée et peu coûteuses en raison de l’abondance des médias depuis l’avènement d’internet. Mais nous pensons que les lecteurs d’Ar Gedour perçoivent, eux, la valeur ajoutée d’un tel média en Bretagne.

Sur Ar Gedour, tout nos articles et outils sont gratuits, car nous souhaitons vulgariser la dimension « Foi & Bretagne ». Et vous êtes très nombreux à nous lire chaque mois. Nous souhaitons attirer l’attention de chacun de vous, chers lecteurs en vous posant quelques questions :

  • Pensez-vous qu’Ar Gedour est une réelle valeur ajoutée pour la Bretagne ?
  • Pensez-vous que nos articles sont intéressants et méritent chacun au moins le prix d’un café par semaine et par lecteur ?

Je donne en cliquant ici

LES ACTIONS 2023 D’AR GEDOUR

Mais, vous le savez, notre action ne se limite pas à la dimension du blog. Cette année, outre le suivi des blogs Ar Gedour et Kan Iliz (qui a en ligne près de 280 cantiques bretons), de nos articles, l’édition de nos livres … nous avons notamment aussi  :

  • développé activement, logistiquement et financièrement, le réseau chrétien de musiciens Feiz & Sevenadur et son Bagad,  sur lequel nous allons continuer à travailler. Notre participation au pèlerinage Feiz e Breiz 2024 a mobilisé près de 60 sonneurs et batteurs de tout niveau et de toute sensibilité, pour un événement majeur de la vie chrétienne bretonne. Par la musique, nous faisons en sorte que les gens puissent mieux se connaître, au-delà des frontières que chacun peut se donner habituellement.  Le bagad participe aussi, en formation plus restreinte, à d’autres événements, faisant rayonner la Bretagne.
  • participé activement, logistiquement et financièrement, à la mission d’été RELIKAER VREIZH 2023 à la chapelle St Gildas de Carnoët, événement de quinze jours se posant comme révélateur chrétien de la Vallée des Saints.  Cette mission, en collaboration avec la paroisse de Callac et le diocèse de Saint-Brieuc & Tréguier, a cette année encore touché environ 4000 personnes.
  • Soutenu techniquement plusieurs pardons et événements (sonorisation et lumière).
  • Développé des actions visant à promouvoir l’échange inter-structures et des dynamiques fédératives sur la dimension culturelle.
  • Participé musicalement à la Nuit du Bien Commun (Rennes- novembre 2023)
  • Co-organisé deux dates pour le 80ème anniversaire de la mort de l’abbé Yann-Vari Perrot (mai et décembre 2023).
  • … et bien d’autres actions.

De telles actions qui font rayonner la Bretagne, sa culture et sa foi représentent des coûts importants. Vous, qui lisez Ar Gedour chaque jour, pouvez nous aider à continuer par un don ponctuel ou par un don mensuel.

Aider Ar Gedour, c’est aider la Bretagne ! 

Je soutiens Ar Gedour en cliquant ici

6 façons de nous soutenir :

  1. Lisez nos articles et visionnez nos contenus Youtube.
  2. Commentez nos articles : cela permet un échange, une relation. En effet, nous créons pour le partage mais nous aimons quand il y a un retour. C’est pourquoi nous apprécions lorsque des personnes prennent le temps de commenter nos articles ou nos vidéos.
  3. Partagez nos articles : vous appréciez les articles, partagez les sur les réseaux sociaux. Cela nous donne un sacré coup de pouce et nous permet de trouver de nouveaux lecteurs, voire parfois de nouveaux collaborateurs.
  4. Abonnez-vous à nos pages Facebook, Twitter, Instagram. C’est une marque de soutien.
  5. Faites un don ou commandez nos livres/CD : en faisant un don, même que vous pouvez penser modeste, vous nous aidez. Si chacun de nos lecteurs donnaient 5€ par mois, nous pourrions développer nos projets bien plus rapidement. Pour faire un don défiscalisable, je clique ici
  6. … sans oublier de prier pour nous !

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est le fondateur du site et de l'association Ar Gedour et assure la fonction bénévole de directeur de publication. Il anime aussi le site Kan Iliz (promotion du cantique breton). Après avoir co-écrit dans le roman Havana Café, il a publié en 2022 son premier roman "CANNTAIREACHD".

Articles du même auteur

[AURAY] Conférence sur Pierre de Keriolet le 21 février 2024

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 minL’ensemble paroissial Auray-Pluneret (Morbihan) propose, mercredi 21 février …

Le projet missionnaire breton du Diocèse de Vannes : où en est-on ?

Redécouvrez le projet missionnaire breton proposé par le Diocèse de Vannes, pour continuer à le mettre en place : il est disponible en téléchargement directement ici

Un commentaire

  1. Bravo à vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *