Le Festival des Brodeuses, c’est ce week-end à Pont l’Abbé

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 min
Photo @Le Télégramme

Le festival des brodeuses a lieu ce week-end à Pont-L’Abbé. C’est l’une des plus anciennes manifestations traditionnelles de Bretagne, voyant près de 30000 spectateurs chaque année.

Cet événement festival est idéal pour découvrir la tradition du terroir bigouden. Plusieurs animations sont prévues pour redonner vie aux rues. Entre couleurs, musiques et défilés, ce festival vous fera vivre des moments très forts. Pour clôturer cette festivité en beauté, le dernier jour est dédié à l’élection de la Reine des Brodeuses. La première édition de ce concours remonte à 1909. La reine a été choisie, à cette époque-là, parmi les ouvrières pour représenter cette profession. Pour remporter la victoire, tous les ateliers de broderie de Pont-L’abbé se mobilisaient.

Le programme est disponible sur ce lien : Soldat Louis en concert ou le Rassemblement des cercles d’enfants et bagadig, voire la Grande Parade du dimanche, le Triomphe des sonneurs ou le grand Fest-Noz, la programmation est riche. Ne manque que la messe traditionnelle qui n’existe plus depuis des années. Un contact à la paroisse nous avait confié en 2018 qu’il était impossible de stationner et d’approcher de l’église, ce qui a remis en cause cet événement au sein de l’événement. Des messes sont donc proposées dans les paroisses attenantes. Mais celle qui, inscrite dans une tradition de 60 ans, était le point de départ d’une journée d’exception, n’est plus, alors que pour toucher les gens, il serait judicieux même au sein du Festival que l’Eglise propose un tel instant spirituel. Toucher les périphéries, ça passe aussi par ça !

Car les périphéries, ce sont aussi tous ces non-habitués de la paroisse, ces festivaliers qui au détour d’un cantique breton s’ouvriront peut-être à la foi de nos ancêtres. S’exiler entre-soi pour des questions pratiques qui ne sont pas insurmontables laisse donc dubitatif.

 

J’apprécie Ar Gedour : je fais un don

À propos du rédacteur Tudwal Ar Gov

Bretonnant convaincu, Tudwal Ar Gov propose régulièrement des billets culturels (et pas seulement !), certes courts mais sans langue de buis.

Articles du même auteur

bagad saint patrick

Le Bagad Saint Patrick en danger de mort ?

Amzer-lenn / Temps de lecture : 7 minLe Bagad Saint-Patrick est dans la tourmente. En …

TAOL KURUN 2024 : une riche programmation et une messe avec cantiques bretons

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 minLe Festival Taol Kurun qui se déroule chaque …

Un commentaire

  1. Soy aficionado a Britania subromana desde que léi “de excidio et conquestu britaniae” Gildas Sapiens.
    Me interesan las huellas romanas en los bretones, y sus luchas por conservar su patria. Arturo, Cadwallon.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *