Saints bretons à découvrir

Le groupe « Ar Re Yaouank » se reformera, en novembre

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min

ARY.jpgA mon sens, c’est un des meilleurs groupes bretons des années 80 : à cette époque, le groupe Ar Re Yaouank (les jeunes en breton) avait rafraîchi avec l’énergie du rock le répertoire traditionnel breton.  Un fest-noz avec les ARY, c’était la transe assurée, l’envolée dans les ronds de Saint-Vincent, la gavotte survoltée. On ne dansait plus… on ne faisait corps qu’avec la danse, les autres danseurs (ses) et la terre foulée de nos pieds rarement fatigués. Puis un jour,  ces musiciens exceptionnels ont mis fin à la belle aventure et se sont séparés. Je me souviens d’un de leurs derniers festoù-noz, sous les halles du Faouët. Dans la musique sous le monument du XVème siècle, un voyage   rythmé à travers l’Argoat, une échappée virevoletante au Pays du Roi Morvan, dont je me rappellerai toute ma vie. Séparés depuis 1998, les frères Guichen (Jean-Charles à la guitare, Fred à l’accordéon diatonique), David Pasquet (bombarde), Gaël Nicol (biniou) et Stéphane de Vito (basse électrique) étaient remontés ensemble sur une scène, il y a deux ans, aux Vieilles Charrues. Bonne nouvelle : le groupe se reformera à nouveau le 23 novembre prochain, à l’occasion du fest-noz géant du festival Yaouank au MusikHall, au parc-expo de Rennes-aéroport.

EC

Et pour le plaisir : 


D’après Ouest France 26/06/13

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est Directeur de Publication d'Ar Gedour.

Articles du même auteur

La Troménie de Marie au Pardon de Notre-Dame de Rumengol

Amzer-lenn / Temps de lecture : 3 minRumengol est un sanctuaire diocésain dédié à la …

Les prochains jours au Festival Interceltique de Lorient : les moments à ne pas manquer

Amzer-lenn / Temps de lecture : 4 minLe Festival Interceltique arrive déjà presque à sa …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.