Saints bretons à découvrir

Le Journal latin des missions du Père Maunoir publié en décembre prochain

Amzer-lenn / Temps de lecture : 3 min

L’oeuvre de Fañch Morvannou, décédé en 2019, continue à être livrée au grand public, et c’est donc avec un certain enthousiasme que nous vous informons d’un ouvrage à paraître en décembre 2020, un peu avant Noël : Le bienheureux Julien Maunoir, missionnaire en Bretagne. Journal latin des missions. 1631-1650, un livre traduit et présenté par Fañch Morvannou († 2019), préfacé et édité par le père Hervé Queinnec.

Il s’agit d’un livre de 386 pages, avec texte latin et traduction française en regard, reprenant le célèbre Journal latin des missions du père Maunoir, dont une copie est conservée aux Archives diocésaines de Quimper, et l’original à Rome. Ce document est une source exceptionnelle pour connaître l’histoire de la Réforme catholique en Bretagne au 17ème siècle.

Une première traduction en français avait été publiée par E. Lebec en 1997 aux Éditions de Paris, mais sans le texte latin ; la présente édition par la Société archéologique du Finistère et soutenue par le diocèse de Quimper & Léon, comblant cette lacune, offrira une version bilingue latin et français.

Un prix de souscription est proposé jusqu’au 1er décembre 2020 : 19 € (port en sus 4€), ensuite 25 €. Pour les souscriptions, d’adresser à la Société archéologique du Finistère, 8 c, rue des douves, BP 81156, 29101 Quimper cédex, ou téléchargez le document ci-dessous.

Téléchargez le bulletin de souscription : Bull-souscription

4ème de couverture

UN JOURNAL très particulier… Dans le mot journal, il y a « jour ». Le vrai journal est celui qui paraît tous les jours, et que certains reçoivent dans leur boîte aux lettres dès cinq ou six heures du matin. Puis, on parle de « journal de bord », là où les officiers de quart notent ce qui est saillant à bord d’un navire. Le P. Maunoir, auquel cet ouvrage est consacré, entreprit, alors qu’il n’avait pas encore vingt ans, de tenir un journal intime où il épancherait le trop-plein de bonheur qu’il éprouvait de s’être fait religieux. On ne découvrit ce cahier qu’après sa mort. Mais il y eut surtout le « Journal latin des missions ». Devenu missionnaire en Bretagne, le P. Maunoir avait l’obligation de tenir tous les ans un compte rendu des missions qu’il avait dirigées, soit dix missions dans l’année, chaque mission durant un mois. Sachant que notre missionnaire a engagé 415 missions (d’autres disent 430), on se rend compte de la mine que représente ce « journal des missions », bien qu’il soit incomplet. Le P. Maunoir est mort en 1683. Il a commencé à tenir son journal en 1631. Longtemps ce document ne pouvait être lu qu’en latin. À présent, chaque page est double, latin et français. Sont concernés les règnes de Louis XIII et de Louis XIV : quelle remontée dans le cours du temps !

Né en 1606 à Saint-Georges-de-Reintembault (diocèse de Rennes), mort en 1683 à Pléven (haute Cornouaille, aujourd’hui dans le diocèse de Saint-Brieuc), béatifié en 1951, le père Julien Maunoir est l’une des grandes figures missionnaires de la Réforme catholique en Bretagne au XVIIe siècle. Missionnaire zélé, prédicateur infatigable, auteur de nombreux cantiques bretons, on lui doit plusieurs ouvrages en langue bretonne, ainsi que le présent Journal latin des missions.

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est Directeur de Publication d'Ar Gedour.

Articles du même auteur

Pour Noël, offrez le recueil KANTIKOU NEDELEG / 30 noëls bretons

Amzer-lenn / Temps de lecture : 6 minLe 20 novembre 2020 est sorti officiellement le …

christmas-étoile de Noel

Et si le martyrologe était chanté dans vos paroisses à Noël ?

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 min Le martyrologe de Noël est rarement repris …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *