Saints bretons à découvrir
Accueil > Agenda / Deiziataer > Les messes en breton des 8, 9 et 10 septembre 2017

Les messes en breton des 8, 9 et 10 septembre 2017

Voici une liste non-exhaustive de messes en breton ou avec cantiques bretons pour le week-end des 8, 9 et 10 septembre 2017.

De nombreuses autres messes, notamment à l’occasion de pardons, ont lieu, mais nous ne pouvons vous assurer que la langue bretonne y est prise en compte et que la liturgie soit respectée en tout lieu. Vous pouvez nous informer de toutes les messes qui prennent en compte ces éléments et nous les relaierons volontiers.

 

  • CARNAC : Le pardon de Saint Cornély reprend de l’ampleur et nous invitons nos lecteurs à soutenir cette initiative. Vous êtes invités à venir en costume breton, et si vous avez des bêtes à cornes à les faire venir pour la bénédiction de l’après-midi.

–  Messe le 10/09 à 11h avec 1ère lecture en breton et plusieurs cantiques bretons, bombarde et orgue. Apéritif et fest-deiz sur le parvis à l’issue de la messe.

– déjeuner à 15 euros dont 1 euro versé à la paroisse dans les restaurants participants.

– 15h Vêpres et procession à la fontaine avec bénédiction de bêtes à cornes.

 

  • ERGUE-GABERIC (29) : Grand Pardon de Notre-Dame de Kerdevot, avec cantiques bretons

Marche priante le samedi à 18h suivie d’une procession aux flambeaux.
Le dimanche, messe à 9h et 10h30, vêpres et procession à 15h, fest deiz

Pour information : à 4 km du bourg la chapelle de Kerdevot attire en été quantité de touristes. Chaque année s’y déroule, le dimanche qui suit le 8 septembre, le pardon le plus renommé et le plus fréquenté des environs de Quimper. Son origine est difficile à préciser. La tradition dit que ce fut à la suite de la peste qui, au 6-ème siècle, fit des ravages en Armorique, notamment à Elliant.

Ce fléau a été popularisé par la publication dans « Barzaz Breiz » de la ballade bretonne, très ancienne, la « peste d’Elliant ». C’est la chanson lugubre d’une femme traînant dans une charrette vers le cimetière le corps de ses neuf fils pendant que le père, pris d’un accès de folie, suit en sifflant le triste convoi. Notre-Dame arrêta le fléau sur les confins du Grand-Ergué et les habitants, en reconnaissance, lui érigèrent ce sanctuaire (Suite à lire via ce lien).

  • JOSSELIN : Le Pardon de Notre-Dame du Roncier est l’un des plus anciens pardons de Bretagne et il se déroule chaque année à la date du 8 septembre. Ce grand pardon débute la veille, le 7 septembre au soir, avec une veillée à la Basilique. Ce grand pardon se poursuit le 8 septembre à partir de 10h30 à la Basilique Notre-Dame du Roncier. Une grande procession est organisée à travers la ville avec les bannières des paroisses environnantes sous la présidence de Mgr T. Scherrer, Evêque de Laval et Mgr Raymond Centène, Evêque de Vannes. Il s’agit du Pays Gallo. Il est donc peu probable que vous y chantiez en breton. On peut toujours se dire qu’il y aura peut-être un cantique breton (il faut savoir qu’on parlait breton jusqu’à Nantes et que même le premier congrès marial breton, qui avait eu lie à Josselin en 1904  , usa du breton) ou qu’il y aura au moins un “Je vous salue Marie” en gallo (à découvrir ici)

Au programme :

7 septembre : 20h30 – Veillée avec les jeunes à la basilique  : « Avec Marie, pèlerin un jour, pèlerin toujours », suivie de la messe.

8 septembre :

08h00 – Première messe et confessions

10h30 – Procession de la basilique à la place Saint-Martin avec bannières, puis messe pontificale

14h30 – Chapelet place Saint Martin

15h00 – Vêpres et grande procession

Contact :
Presbytère Josselin   02 97 22 20 18   paroisse.josselin@wanadoo.fr

 

  • LE FAOUET (56) : une messe avec cantiques en breton, latin et français devrait avoir lieu  le 10/09 à 11h.

 

  • LESCOUET-GOUAREC (22) : Pardon de Notre-Dame de Karmez le vendredi 8/09 avec cantiques bretons (messe à 10h30 et procession à 15h)

En 1820 ou 1821, selon une chanson populaire écrite à cette époque, la « Vierge portant l’Enfant Jésus apparaît » au-dessus d’un buisson d’épines à un berger, Yann Ar Poull (ou Jean Poull, ou Le Poul). Il aurait entendu des « voix mélodieuses ». On découvre une source et une statue de la Vierge.
En 1829, une petite chapelle est bâtie avec l’autorisation de Mgr de La Romagère, évêque du diocèse. Le 8 septembre 1829, le sanctuaire de Notre-Dame de Karmez est béni. En 1855, une église plus vaste est édifiée.

 

  • MINIHY-TREGUIER (22) : messe en breton le 10/09 à 18h

 

  • PLOUAY : Pardon de Saint Cornély à la chapelle du Vrai-Secours. Messe à 10h30 avec au moins deux cantiques bretons (dont le chant dédié à Saint Cornély). Procession à la fontaine, bénédiction des bêtes et engins agricoles, etc…

 

A venir :

Le Samedi 16 septembre à 10h, retransmission par RCF Finistère de la célébration eucharistique bilingue (breton, français), depuis l’église Ste Bernadette (Lourdes) à l’occasion du Pèlerinage diocésain.

À propos du rédacteur Erwan Kermorvant

Erwan Kermorvant est père de famille. D’une plume acérée, il publie occasionnellement des articles sur Ar Gedour sur divers thèmes. Il assure aussi la veille rédactionnelle du blog et assure la mission de Community Manager du site.

Articles du même auteur

[HENNEBONT / LANGUIDIC] Urgence : Il faut sauver la chapelle saint Germain ! (3)

En plus de vous apporter dans cette troisième rubrique quelques éléments de connaissance supplémentaire sur …

[LANDERNEAU] L’église Saint-Houardon a été taguée

Dans la nuit de samedi à dimanche, des tags ont été apposés sur l’église Saint-Houardon …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *