Saints bretons à découvrir

[PARDONS DE BRETAGNE] Saint Germain en Berné

Amzer-lenn / Temps de lecture : 3 min

Une nouvelle rubrique voit ici le jour, pour mettre en avant différents pardons bretons, mais aussi pour permettre aux organisateurs d’avancer sur certains sujets. Ces articles ne seront donc pas uniquement là pour relater l’actualité des pardons mais aussi pour parler de la liturgie, proposer des points à améliorer, donner des idées de dynamisation, etc… Les comités de chapelles et animateurs se donnent souvent sans compter, mais malgré la bonne volonté, ils peuvent être démunis notamment sur l’aspect religieux.

 Il ne s’agit donc pas de faire ici des articles « critiques » mais constructifs, à l’adresse des comités concernés mais aussi des autres car ce qui est valable pour l’un peut aussi l’être pour un autre.. Ar Gedour est bien évidemment prêt à aider sur demande, comme c’est déjà parfois le cas. Rendez-vous dans la rubrique « Organisation de Pardons » pour plus d’informations. 

 

20150531_130741.jpgCe dimanche 31 mai 2015 avait lieu parmi bien d’autres pardons, celui de Saint Germain, un petit pardon dans une toute petite chapelle, à la sortie de Berné, une bourgade du Diocèse de Vannes. Vu la petite taille de la chapelle, l’équipe organisatrice avait prévu un chapiteau comme extension, permettant à l’assemblée d’être à l’abri alors que tombait une pluie fine. Ce chapiteau servait ensuite au verre de l’amitié, les bancs d’assemblée laissant alors la place aux tables. 

Peu de monde (environ 70 personnes) pour une messe d’assez bonne tenue célébrée par le Père Philippe Le Bigot, aumônier des étudiants du Diocèse de Vannes. Il est à souligner une remarquable homélie remettant les pendules à l’heure sur la foi, en ce dimanche de la Sainte Trinité. 

 

POINTS FORTS : 

– une équipe motivée qui ne demande qu’à être soutenue et rejointe par les nouvelles générations. 

– Notons le cantique à Saint Germain, qui était chanté en breton, sur l’air de ND de Quelven. Dommage qu’il n’ait pu y avoir un organiste permettant d’accompagner judicieusement l’ensemble, mais les musiciens qui s’impliquent dans les cérémonies ne sont pas légion dans nos campagnes. 

 

POINTS A AMELIORER

– LITURGIE : L’assemblée chante mais on peine parfois à voir la joie exaltée dans certains cantiques. Il serait intéressant de « motiver les troupes » notamment en leur rappelant qu’il faut essayer de vivre ce que l’on chante. Ajoutons que le chant de paix à la place de l’Agnus Dei (Agneau de Dieu) est à proscrire, conformément à l’instruction approuvée par le Pape François le 7 juin 2014 (téléchargeable ici)

– Dans un si petit bâtiment, il serait souhaitable de mettre en valeur et d’utiliser l’autel de pierre plutôt que d’en ajouter un. Cela permettrait en outre à une partie de l’assemblée d’être dans la chapelle, mais aussi de mettre en valeur l:’ensemble de l’édifice. 

– FEUILLETS : il serait intéressant de faire un feuillet spécifique à l’événement, avec le cantique breton dédié à St Germain et sa traduction, permettant à tous de comprendre ce qui est chanté. 

– PROCESSION : il n’y a pas eu de procession à la fontaine, ni un éventuel tantad (feu de joie). Est-ce la pluie qui l’a empêché ou est-ce habituel ?

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est Directeur de Publication d'Ar Gedour.

Articles du même auteur

Le père IVAN BRIENT nommé ÉVEQUE AUXILIAIRE de RENNES

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min Le pape François a nommé ce vendredi …

vallée des saints

6 octobre : Saint Ivy

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 minSaint Ivy (ou Ivi, Yvi), moine de Bretagne …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.