Saints bretons à découvrir
Accueil > Actualités / Keleier > Vallée des saints : 3 jours « Géants » pour célébrer la 100e statue monumentale

Vallée des saints : 3 jours « Géants » pour célébrer la 100e statue monumentale

La Vallée des Saints, site touristique gratuit et unique au monde situé au cœur de la Bretagne, accueille son 100e Géant au cœur d’un écrin naturel d’exception. La statue géante de granite de saint Piran, venant d’outre-Manche, rejoindra cet été ce site armoricain inspiré et inspirant à Carnoët (22). Elle sera la centième à s’ériger les 27, 28 et 29 juillet en ce lieu grandiose du Centre-Bretagne qui fêtera ses dix ans d’existence.

À terme, 1000 saints de pierre géants peupleront cette somptueuse galerie d’art monumental à ciel ouvert, qui a depuis sa création a accueilli un million de visiteurs et voit leur nombre augmenter chaque année. L’idée un peu folle des débuts est devenue réalité, faisant d’un site exceptionnel un des hauts lieux de Bretagne.

En présence des druides de Cornouailles britanniques

Depuis le début du mois de juin, la statue de saint Piran effectue un périple de 57 jours dans le Centre-Bretagne, installé sur une remorque spécialement créée pour l’occasion, tirée tantôt par tracteur, tantôt par des chevaux. Du 27 au 29 juillet, ce périple s’achèvera à Carnoët par trois jours de fête avec un fest-noz géant, une bénédiction de chevaux, un spectacle nocturne… et en apothéose le 29 juillet : l’inauguration de la statue à la Vallée des Saints, en présence des druides de la Gorsedd de Cornouailles britanniques. Ar Gedour avait déjà souligné le fait que la Vallée des Saints est posée sur la Tossen sant Weltaz, qui était jusqu’ici un site méconnu sauf de quelques initiés, entre autres de la mouvance du Collège des bardes et druides traditionnels, qui savaient que le fondateur du bardo-druidisme breton, Jean Le Fustec-Lemenik,  gravit cette Tossenn le  mercredi 16 septembre 1903. En compagnie du barde Taldir, familier du lieu, après que celui-ci lui  ait nommé tous les clochers et collines jusqu’à l’ horizon, Lemenik célébra son union avec la terre de Bretagne en glissant un anneau entre les pierres du sommet. Depuis, la cohorte des saints bretons a pris place, comme le firent jadis les missionnaires bretons pour nos fontaines.

Pour autant, nous l’avons vu, l’aspect chrétien est pris en compte puisque plusieurs bénédictions sont prévues, notamment une bénédiction des chevaux au pied de Saint Eler / Eloi, et une bénédiction des motards au pied de Saint Koulman / Colomban. La statue de Saint Piran a quant à elle déjà été bénie lors de son départ de Cornouailles brittaniques.

Une mise en lumière majestueuse

Pour marquer l’événement, les responsables de la Vallée des saints ont fait appel à un spécialiste des grands événements pyrotechniques et des illuminations, la société ArtEventia, récompensée en 2015 par la Médaille de Bronze et le Prix spécial du Public à l’International fireworks Display of Macau. Cette dernière est intervenue notamment à Mons (Belgique), lors des cérémonies de clôture marquant la nomination de la ville au titre de capitale européenne de la culture, lors des fêtes historiques de Vannes, pour les fêtes royales de Chambord, le Nouvel An chinois à Paris ou encore la Saint-Sylvestre à Cannes…

Pour l’heure, les responsables d’ArtEventia souhaitent conserver une certaine discrétion sur les détails de la mise en lumière et des gestes pyrotechniques qui révèleront les mystères de la Vallée des Saints des 27 et 28 juillet, mais nul doute qu’elle sera majestueuse, à la mesure du site.

 

Un nouveau bâtiment d’accueil

Fruit d’un mariage entre le granite breton, le verre et le bois, le bâtiment dessiné par l’architecte breton Kevin Bian se veut « à la fois moderne et sobre, susceptible de traverser les décennies », selon les mots de Philippe Abjean, président de la Vallée des Saints.

Dans un espace de 250 m2 et 8 m de hauteur sous plafond, rendu lumineux par de grandes ouvertures, on y découvre d’un côté le Bagad Café, autour duquel un espace de restauration a été imaginé.
De l’autre côté, un espace boutique permet de retrouver plusieurs produits de la région. « L’ensemble sera ouvert 7 jours sur 7, toute l’année, de 10 h à 18 h 30 », précise Sébastien Minguy, directeur d’un site qui ne ferme, lui, jamais ses portes.

 

Demandez le programme des 3 jours de fête

27 juillet 2018 – Entrée gratuite
10h00 à minuit : Marché des Géants avec une trentaine d’exposants, artisans, créateurs
18h00 : Arrivée de St Piran sur le site
18h30 :  Meeting des Géants (rassemblement et bénédiction des motards) avec Bretagne Moto Classic et le club de motos de Plévin
19h00 à 03h00 : Grand Fest-Noz
Minuit  : Grand spectacle nocturne avec ArtEventia

28 juillet 2018 – Entrée gratuite
10h00 à minuit : Marché des Géants avec une trentaine d’exposants, artisans, créateurs
10h00 : Installation de St Piran
14h00-16h30 : Rencontres avec des conteurs sur le site de la Vallée des Saints
11h00 : Rassemblement et bénédiction de chevaux selon la symbolique de Saint Gildas, patron des équidés
A partir de 11h00 : Les rencontres des Géants avec notre partenaire l’Institut Culturel de Bretagne proposera une série de conférences :
– Morwenna Jenkins sur les relations entre Cornouailles et Bretagne de 11h00 à 12h00,
– Bernard Rio sur les saints bretons d’origine cornouaillaise de 14h00 à 15h00
– Yvan Guehennec sur les langues cornique et bretonne de 15h30 à 16h30
– Alan Viaouet avec l’histoire de la Cornouailles de 17h00 à 18h00
20h00- 23h15 :  Soirée contes et légendes
23h30 : Grand spectacle nocturne avec ArtEventia

29 juillet 2018 – Entrée gratuite
9h00-12h00 : Randonnée gourmande « Produit en Bretagne » avec dégustation de produits le log du parcours
10h00-19h00 : Marché des Géants, avec une trentaine d’exposants, artisans, créateurs
A partir de 14h00 : Inauguration de St Piran et des 9 dernières statues (Fiacre, Alar, Enorgat, Tangi, Goulven, Elen, Yuna, Gal, Gueganton) avec les druides de la Gorsedd de Cornouailles britanniques pour une cérémonie druidique en habits traditionnels
11h30-19h00 : Fest Deiz / scène ouverte (Bagad d’Hennebont, de Boubriac, Bagad des anciens de Lann Bihoué, …)

À propos du rédacteur Erwan Kermorvant

Erwan Kermorvant est père de famille. D'une plume acérée, il publie occasionnellement des articles sur Ar Gedour sur divers thèmes. Il assure aussi la veille rédactionnelle du blog et assure la mission de Community Manager du site.

Articles du même auteur

chapelle saint leonard ploemeur

Les messes en breton (ou avec cantiques bretons) de juillet 2018 [MàJ du 16/07]

Retrouvez une liste non-exhaustive des messes en breton ou avec cantiques bretons pour le mois …

danseur festival de cornouaille

Le Festival de Cornouaille, vitrine culturelle, économique et gastronomique

Vitrine de la culture et des traditions bretonnes, le Festival de Cornouaille se veut aussi …

2 Commentaires

  1. Des statues tellement ringardes …

  2. Pourquoi cela, Lostie? Certaines statues sont belles, d’autres moins….On peut les apprécier ou pas, mais la moindre des choses serait de justifier de tels propos. Cette initiative de la Vallée des Saints fait au moins rayonner et connaître les Saints Bretons, trop méconnus jusqu’à présent.

    Utiliser ce mot “ringard” pour ce qui est d’ici en vient encore une fois à donner du crédit au mépris de notre culture.

    Ce qui est à déplorer par contre, c’est que de l’argent est mis pour des statues de saints quand, dans le même temps, les chapelles et églises dédiés à ces mêmes saints tombent en ruine……Il y a là un anachronisme et je pense que le bon prolongement de ce beau projet qu’est la vallée des saints serait de participer à la restauration de quelques chapelles, dans un but culturel, économique et cultuel…..

    Puis, la solidité financière faite, cela permettrait aussi d’adosser à tel et tel saint des fonds et associations destinés à soigner des maladies dont ces saints étaient les guérisseurs……

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *