Saints bretons à découvrir
Accueil > Culture / Sevenadur > 13 mai : Notre-Dame du Roncier, fête double majeure (vetus ordo)

13 mai : Notre-Dame du Roncier, fête double majeure (vetus ordo)

Le 8 septembre  de chaque année a lieu le pardon de Notre-Dame du Roncier, en Josselin. Vers l’an 1 000, un seigneur du pays, le vicomte du Porhoët Guéthenoc, bâtit la première église en pierre de style roman. Au fil des ans, des paroisses et des monastères sont fondés pour gérer l’afflux des pèlerins. De nombreuses guérisons se produisent et, aux XIVe et XVe siècles, Olivier de Clisson, connétable de France, commence la restauration de l’église en style gothique. Le 25 mai 1728, un second miracle se réalise : trois enfants de Camors, atteints d’épilepsie, en pèlerinage avec leurs parents, ont prié : ils ont été subitement guéris comme en témoigne le procès-verbal que possède la paroisse.

Le pèlerinage prend alors un nouvel essor. Comme ailleurs, pendant la Révolution, l’église est profanée, et la statue sera brûlée en 1794. Il en reste un fragment dans un reliquaire à l’entrée de la chapelle Notre-Dame-du-Roncier. Au XIXe siècle, une nouvelle statue est réalisée : c’est celle que nous connaissons aujourd’hui. De nouveau, la vie paroissiale est florissante, les retraites pour laïcs font le plein. Le 8 septembre 1868, la statue est couronnée par Mgr Bécel au nom du pape Pie IX devant plus de 25 000 personnes.

En 1891, le pape Léon XIII accorde à l’église le titre de basilique mineure, et une foule de 40 000 personnes inaugure ce titre.

Pourquoi en parler ce 13 mai ?

Dans le calendrier romain, on fête Notre-Dame de Fatima (mémoire facultative) le 13 mai. Mais dans le Propre du Diocèse de Vannes de 1930 (malheureusement absent du propre actuel), le 13 mai est une fête double majeure (et double de 1ère classe dans la Basilique de Josselin).

A la messe, l’introït est le suivant :

Ant. ad Introitum. (Introït)
Gaudeámus omnes in Dómino, diem festum celebrántes sub honóre beátæ Maríæ Vírginis, de cuius solemnitáte gaudent Angeli et colláudant Fílium Dei.
Réjouissons-nous ensemble dans le Seigneur, car la fête que nous célébrons aujourd’hui est celle de la bienheureuse Vierge Marie. Cette solennité réjouit les Anges et tous en chœur louent le Fils de Dieu.

Ps. 44, 2.
Eructávit cor meum verbum bonum ; dico ego opéra mea Regi.
De mon cœur a jailli une parole excellente, c’est que je consacre mes œuvres à mon Roi.

Cet article est l’occasion de vous signaler que le 14 mai, Un pèlerinage est organisé par le diocèse de Saint-Brieuc, avec Mgr Denis Moutel à Notre-Dame du Roncier en Josselin 14 Mai 2019. Le thème de cette journée diocésaine sera consacré à la piété populaire.

Vous appréciez cet article ? Ar Gedour est un site gratuit, à disposition de tous pour mieux comprendre et apprécier la Bretagne, un lieu de ressourcement et une bibliothèque. Si ce site est gratuit pour les lecteurs, le coût n’est pas négligeable et nous avons besoin de vous.

Si chaque personne lisant ce message donnait, nous pourrions avancer encore plus dans notre travail de fond.

Aujourd’hui, nous vous remercions de faire un don de 5€, 20€, 50€ ou de tout autre montant à votre portée, afin qu’Ar Gedour puisse continuer cette oeuvre. Trugarez deoc’h.

Je fais un don pour Ar Gedour

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est Directeur de Publication d'Ar Gedour.

Articles du même auteur

Saint yves lutèce

19 a viz Mae : Gouel SANT Erwan

Gouel laouen d’ar Vretoned ! Bonne fête à tous les Bretons !!! On fête aujourd’hui …

Des tags au mémorial de Sainte Anne d’Auray

Exclu Ar Gedour : le mémorial de Sainte Anne d’Auray, élevé en mémoire de tous …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *