Saints bretons à découvrir

Alma redemptoris Mater, l’antienne pour l’Avent et le temps de Noël…

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min

vierge marieCette antienne à la Sainte Vierge est chantée aux complies ou aux saluts du Saint Sacrement pendant l’Avent et le temps de Noël jusqu’au 2 février.

Les paroles sont attribuées au bienheureux Hermann Contract, moine allemand de l’abbaye bénédictine de Reichenau (1013-1054). La version en breton vannetais, que vous pouvez télécharger sur KAN ILIZ,  est chantée sur un air composé par Uisant ar Rouz, qui sera mis en ligne dès que possible. Il est disponible en peurunvan via ce lien

Ni ho ped, Gwerc’hez Mamm hon Salver,
A zo d’ar baradoz an nor asur
Ha sterenn ar mor,
Teurvezit hor sikour,
Skoazellit ho pobl en hec’h enkrez ;
Ganeoc’h eo bet ganet, estlamm bras d’hon natur,
An Hini en deus ho krouet.
Gwerc’hez bepred ha goude genel,
Gant salud Gabriel, resevit hon Ave,
Hag ouzhimp pec’herion ho pet truez.
Alma Redemptoris Mater,
Quæ pervia cæli porta manes,
Et stella maris,
Succurre cadenti
Surgere qui curat populo :
Tu quæ genuisti, natura mirante,
Tuum sanctum Genitorem :
Virgo prius ac posterius,
Gabrielis ab ore
Sumens illud Ave,
Peccatorum miserere

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est le fondateur du site et de l'association Ar Gedour et assure la fonction bénévole de directeur de publication. Après avoir co-écrit dans le roman Havana Café, il a publié en 2022 son premier roman "CANNTAIREACHD".

Articles du même auteur

[KERANNA] Oferenn e brezhoneg d’ar 5/02/23- Messe en breton (+ feuille téléchargeable)

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min Disul, d’ar 5 a viz C’hwevrer 2023 …

Bilan 2022 des actions d’Ar Gedour et projets 2023

Amzer-lenn / Temps de lecture : 5 minAr Gedour fête cette année ses douze ans …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *