Saints bretons à découvrir

Bientôt 4 nouvelles sculptures à la Vallée des Saints.

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 min

Lu sur Ouest-France du 14/04/2015

Qui n’a jamais entendu parler, dans la petite commune de Santec, du sculpteur Patrice Le Guen ? Parmi les nouveaux projets de l’artiste breton, une création demandée par l’Union nationale des industries de carrières et matériaux de construction (Unicem).

Le sculpteur va donc quitter, dès mardi matin, son atelier habituel pour une passionnante aventure dans la Vallée des Saints, à Carnoët dans les Côtes-d’Armor, où il restera jusqu’à mi-septembre. Il y réalisera quatre sculptures monumentales, de 3,5 à 5,50 m de haut !

Depuis l’enfance, Patrice Le Guen n’a cessé de dessiner. Enraciné dans sa Bretagne natale, il grandit avec cette passion pour l’intégrer, au fil des ans, à son métier d’artiste. En 1991, le sculpteur réalise sa première commande publique, en pierre de Kersanton, pour la mairie de Plougoulm.

 

Un pied en hommage à Daniel Chee

En 1995, à Perros-Guirrec, dans les carrières de Daniel Chee, il est l’assistant d’un Japonais, Tetsuo Harada, et réalise son premier projet monumental, Les Tricots de la Terre. Durant dix ans, jusqu’à la mort de son ami et mécène Daniel Chee, Patrice Le Guen va sculpter, découvrir de nouveaux outils, techniques et matières.

Outre les trois sculptures monumentales des personnages de Brendan, Connan et Azénor, l’artiste va travailler sur un projet qui lui tient particulièrement à coeur, un pied en granit rose de 3 m 50 sur 2 m. Une oeuvre commandée par l’Unicem.

« Depuis le décès de Daniel, je n’ai plus touché au granit rose. C’est lui qui avait découvert ce bloc en forme de pied. Aujourd’hui, comme un hommage, je vais mettre tout mon coeur dans cette sculpture », confie Patrice Le Guen.

Pour faire un lien avec la Vallée des Saints, la sculpture symbolisera le pied du premier saint venu en terre bretonne. La création de Patrice portera ainsi toute la puissance d’une double métaphore : la renaissance et la découverte d’une terre nouvelle.

L’artiste sera épaulé par quatre assistants, pour réaliser les sculptures en granit rose, granit bleu de Lanhélin et granit de Cléder.

Membre de l’association Sculpteurs de Bretagne, Patrice Le Guen exposera également trois oeuvres à l’Hôtel de Ville de Landivisiau, du 18 avril au 10 mai, pour le 27e Salon de la sculpture. Deux sculptures en marbre de Sarrancolin Paradisio, représentant les miniatures des oeuvres exposées depuis plusieurs années, dans la forêt domaniale du Dossen, et une troisième en grès d’Erquy.

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est Directeur de Publication d'Ar Gedour.

Articles du même auteur

Découvrez Relikaer Breizh 2022 à Carnoët (seconde semaine)

Amzer-lenn / Temps de lecture : 3 minLancé en 2019 par l’Oeuvre de St Joseph …

[INTERCELTIQUE] Le Bagad Kemper remporte le championnat national des bagadoù

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 minLes championnats nationaux des bagadoù se sont déroulés …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.