Saints bretons à découvrir

Un nouvel outil disponible pour une liturgie en breton

Photo Ar Gedour (DR)
Amzer-lenn / Temps de lecture : 6 min

Ema ar c’hantikou brezoneg war ar rouedad, war lec’hienn eskopti Kemper ha Leon. War ar pajenn digerri e ranker klika war « Feiz » > « Kantikou« . Kavet e vezo aze, da heul peb kantik, eun droidigez e galleg, an toniou (gand fichennaouegou pdf), hag aliez, ar musikou (fichennaouegou mp3). Grit brud !

Nous vous en parlions il y a un mois sur Ar Gedour : après sa bibliothèque numérique, après avoir mis à disposition les psaumes ou les Evangiles e brezhoneg, le Diocèse de Quimper & Léon vient de mettre en ligne KANTIKOU un outil répertoriant de nombreux cantiques bretons à utiliser dans la liturgie. Il est nécessaire, nous le disons régulièrement, d’utiliser les technologies actuelles pour donner au plus grand nombre -notamment les nouvelles générations- la possibilité d’utiliser la langue bretonne dans la vie courante, y compris dans la liturgie.

En effet, à la suite de la publication du Kantikoù brezoneg a-viskoaz hag a-vremañ édité par le Minihi Levenez, c’est sa version numérique qui apparaît sur la toile, avec de nombreux cantiques du Diocèse de Quimper & Léon : sont présents le texte en breton, la traduction, les partitions et le fichier sonore, à l’instar de ce que vous trouvez sur le site Kan Iliz (qui quant à lui, suite aux différentes initiatives nées après sa création, va évoluer vers un outil à vocation interdiocésaine qui rassemblera à terme tous les cantiques de Bretagne en breton, que vous pourrez retrouver pour certains sur les sites diocésains respectifs).

KANTIKOU WAR AR ROUEDADpartitions-cantiques-bretons

A l’origine de ce travail de retranscription « papier », Anne Boëlle et le Minihi Levenez, avec le soutien de Job an Irien et Michel Scouarnec, et avec l’aimable autorisation des Editions du Minihi Levenez.

Native de Brest, cette pianiste a travaillé d’arrache-pied pour présenter cet ouvrage, recueil encore disponible via le site du Minihi Levenez, qu’il conviendrait d’avoir dans chaque paroisse. présent dans chaque paroisse. En effet, le Père Job an Irien, l’emblématique et infatigable curé léonard, lui avait demandé de retranscrire les partitions des quelque 280 cantiques bretons qu’il avait lui-même recueillis un peu partout en Bretagne.

A qui cela s’adresse-t-il ? Un peu à tout le monde, mais d’abord à ceux qui animent les messes mais aussi à tous ceux qui aiment chanter. Les chants sont en breton, evel just, mais on trouve aussi des curiosités comme ce Libera en latin et qui ne se chante qu’en Léon ou encore la Messe Royale d’Henri Dumont.

Aujourd’hui, grâce à toute une équipe qui a planché depuis plusieurs mois sur la question, tout ce travail se trouve en ligne sur le site du Diocèse de Quimper & Léon, à disposition de tous les animateurs, chorales, organisateurs de pardons, mais aussi des prêtres, puisqu’une rubrique « célébrant » est en cours de réalisation. Par ailleurs, il existe un projet de proposer un canevas pour la liturgie des dimanches des 3 années A, B, et C. De quoi faciliter la tâche à bien des gens, et donc inciter à utiliser la langue bretonne à la messe dominicale, pour les baptêmes, communions, confirmations, mariages, ordinations, pour les funérailles ou pour toute étape de la vie chrétienne.

Si le site (accessible via ce lien) nécessite encore quelques ajustements, étant donné le travail important que représente cette initiative, les internautes peuvent déjà le découvrir et se familiariser avec lui.

UN OUTIL INTERESSANT

– Comment sont classés les KANTIKOU ?

La page d’accueil présente tous les cantiques du site dans l’ordre alphabétique (n’hésitez pas à cliquer en bas de page sur les flèches droite et gauche !)

Sur la colonne de droite apparaît l’ensemble des catégories : étapes de la messe, sacrements, vie chrétienne, fêtes (pardons, sanctoral…), temps liturgiques et psaumes. En cliquant sur la catégorie souhaitée, un menu déroulant est à disposition. En cliquant sur les sous-catégories, les propositions de cantiques apparaissent. Il vous suffit alors de cliquer pour que se dévoilent les paroles en breton, la traduction, le mp3 (tous ne sont pas encore disponibles) et la partition téléchargeable en version PDF.

Un module du recherche permet de rechercher des cantiques sur un thème souhaité : tapez « carême » ou « koraiz » et les résultats se présentent à vous.  exemple-evangile

– Les partitions

La variété des chants est importante : outre les cantiques, vous trouvez sur le site des psaumes, hymnes, chants d’adoration, prières, Certaines partitions sont disponibles en version simple ou en polyphonie.

Les fichiers sonores sont eux aussi disponibles suivant les titres soit en polyphonie (extraits souvent des disques enregistrés depuis plusieurs années), soit de manière plus sobre.

Soulignons aussi les propositions de cantiques pour les enfants, qui enchanteront certainement les écoles bilingues ou Diwan.

– Un outil pour la liturgie

Cet outil n’est pas une simple bibliothèque mais a vocation à être utilisé pour la liturgie. Ainsi, profitant des propositions de chants, des indications liturgiques sont données, en breton et en français (cf illustration ci-contre), avec, remarquons-le, des extraits de la Présentation Générale du Missel Romain (PGMR), qui éclaireront bien des gens.

En bref :

  • Pour rechercher un chant ou un cantique en fonction des rites de la messe, du temps liturgique, ou d’une fête particulière, etc. utilisez le menu Kantikou (cliquez sur la rubrique qui vous intéresse).
  • Pour un accès direct à un cantique dont vous connaissez le nom (ou les premières paroles lorsque celles-ci sont différentes du titre), utilisez le petit moteur de recherche qui se trouve au-dessus du menu Kantikou.

Pour tous, musiciens ou pas

Puisque tous ceux qui aiment les cantiques bretons ne sont pas forcément des musiciens confirmés, il a été mis en ligne, chaque fois que cela a été possible, un enregistrement au format mp3 de ces cantiques. Ces enregistrements proviennent d’ensembles chorals, d’enregistrements de célébrations, ou encore d’animateurs liturgiques qui ont bien voulu chanter a capella.  Ces enregistrements sont mis en ligne pour faciliter l’apprentissage des cantiques bretons, et ne peuvent être ni dupliqués ni commercialisés.

Le répertoire ayant vocation à s’étoffer au fil du temps, les animateurs et organistes sont invités à transmettre des enregistrements des cantiques manquants, ou encore les partitions de cantiques bretons absents du recueil, permettant ainsi d’étoffer ces pages.

Ce travail mérite d’être connu et diffusé sur l’ensemble du Net, les bulletins paroissiaux, et la rédaction d’Ar Gedour espère de tout coeur que ces initiatives – pour l’instant locales mais peut-être interdiocésaines à l’avenir – qui fleurissent à travers les diocèses bretons, deviendront des outils utilisés dans chacune de nos paroisses, pour prier et louer Dieu dans notre langue bretonne.

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est Directeur de Publication d'Ar Gedour.

Articles du même auteur

La Troménie de Marie au Pardon de Notre-Dame de Rumengol

Amzer-lenn / Temps de lecture : 3 minRumengol est un sanctuaire diocésain dédié à la …

Les prochains jours au Festival Interceltique de Lorient : les moments à ne pas manquer

Amzer-lenn / Temps de lecture : 4 minLe Festival Interceltique arrive déjà presque à sa …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.