Saints bretons à découvrir

Digor eo Miz Santez Anna ! Le Mois de Sainte Anne a débuté !

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 min

Aujourd’hui commence le mois de Sainte Anne, patronne des Bretons. Vous pourrez retrouver dans les sanctuaires dédiés à sainte Anne diverses célébrations. La communauté de Lann Anna propose aussi à Roudouallec des dates marquantes pour se confier à la grand-mère de Jésus et prier pour la Bretagne.

A l’approche du Grand Pardon 2022 à Sainte Anne d’Auray  ou à Sainte Anne-la-Palud, puis du Jubilé des apparitions à Sainte Anne d’Auray, nous pouvons plus que jamais nous tourner vers elle. Afin de mieux connaître l’histoire de Sainte Anne d’Auray, la BD « Keranna, l’histoire de Sainte Anne d’Auray est en promotion.  Pour en profiter, rendez-vous sur ce lien.

RAPPEL DES DATES : 

  • Grand Pardon de Sainte Anne d’Auray les 25 et 26 juillet (avec notamment la messe en breton à 9h puis la messe pontificale à 10h30)
  • Grand Pardon de Sainte Anne-la-Palud les 27 et 28 août 2022
Keranna (R. Le Honzec)

Un soir d’août 1623, un paysan breton nommé Yvon Nicolazig voit dans sa chambre une vive lumière ainsi qu’une main tenant un flambeau de cire. Intrigué, Nicolazig suit ce flambeau qui le conduira dans la forêt de nombreuses nuits. Puis, un soir, il voit une dame mystérieuse qui lui déclare être Anne, la mère de Marie. Elle demande ainsi que soit réédifiée une chapelle en son nom, une chapelle qui avait été détruire plusieurs siècles auparavant.

C’est ainsi que commence l’histoire du sanctuaire de Sainte-Anne d’Auray, un lieu de pèlerinage important pour ces fervents catholiques que sont les Bretons. Mais les apparitions de sainte Anne sont multiples dans le monde entier.

Cette BD raconte à la fois l’histoire de la sainte patronne de la Bretagne et du lieu où elle s’est manifestée. Le scénario brosse un tableau très large de l’histoire de la Bretagne, de la France et de l’Europe au XVIIe siècle. C’est en effet l’époque ou sainte Anne choisit son messager pour répandre son culte. Grâce à la foi d’Yvon Nicolazig, celui-ci se répandit bien au-delà du champ du Bocenno et est célébré de nos jours encore.

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est Directeur de Publication d'Ar Gedour. Après avoir co-écrit dans le roman Havana Café, il a publié en 2022 son premier roman "CANNTAIREACHD".

Articles du même auteur

8 décembre : « Quel grand don d’avoir pour mère Marie Immaculée ! »

Amzer-lenn / Temps de lecture : 3 minSur le chemin de l’Avent brille l’étoile de …

Concours de crèches bretonnes / Kenskrivadeg kraouigoù Nedeleg 2022

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 min Kanomp Nouel ! Chantons Noël ! Gouel …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *