Saints bretons à découvrir

Dimanche 7 août, ne manquez pas le pardon de Notre-Dame de Pénéty en Persquen

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min

Ce dimanche 7 août 2022, ne manquez pas le Pardon de Notre-Dame de Penety, en Persquen (Diocèse de Vannes). La messe sera animée par le choeur d’hommes de Pontivy Kaloneù Derv Bro Pondi, et la procession suivie de la bénédiction à la fontaine seront accompagnées de sonneurs. Vous êtes invités à venir en costume breton.

A l’issue, grillades, crêpes, animations musicales, danses et jeux bretons.

Cette magnifique petite chapelle contenant de remarquables retables, statues et vitraux doit sont origine, selon la tradition, à René Guillemot du Canquis, à qui la Vierge Marie est apparue.  Au portail de la chapelle on lit la date 1600, mais elle a été reconstruite et bénie en 1922. Elle fut un lieu de pèlerinage très fréquenté. Autrefois, le village possédait même son presbytère, son école et ses commerces.

Le Comité de chapelle, très actif, propose un pardon à ne pas manquer et qui pourrait sans aucun doute redonner un certain dynamisme pérenne à ce lieu d’apparition morbihannais. Nous vous encourageons à soutenir ce pardon en vous y rendant ce dimanche, pour la messe de 10h30 et le reste de la journée.

 

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est Directeur de Publication d'Ar Gedour. Après avoir co-écrit dans le roman Havana Café, il a publié en 2022 son premier roman "CANNTAIREACHD".

Articles du même auteur

Bernard Rio publie les « Hauts-lieux de l’Histoire de Bretagne »

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 minBernard Rio est un auteur prolifique, et chacun …

Voilà notre dernier trobreiz de l’année 2022 pour la Fraternité St Patern

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 minVoici le communiqué de presse de la Fraternité …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *