Saints bretons à découvrir

[HERMINES 2014] DISCOURS DE PHILIPPE ABJEAN

Amzer-lenn / Temps de lecture : 3 min

Philippe Abjean, qui est à l’origine de la résurrection du Tro Breiz et de la création de la Vallée des Saints (et qui travaille sur d’autres projets dont nous vous tiendrons informés) a reçu il y a quelques semaines le Collier de l’Hermine. Il avait prononcé pour l’occasion un discours qui vaut le détour et que nous vous partageons donc sur AR GEDOUR: 

« Ce que nous découvrirons au bout de ce voyage est peut-être notre mission pour le siècle qui commence. Un incendie est en train de dévorer la terre, emportant avec lui des savoirs traditionnels et une sagesse visionnaire. Il menace d’immenses archives de la connaissance et de l’expérience, un catalogue de l’imagination, un langage écrit et oral composé par les souvenirs d’innombrables anciens, poètes et saints, bref, l’expérience artistique, intellectuelle et spirituelle dans toute sa diversité, dans toute sa complexité.

Nous sommes placés devant l’un des défis les plus cruciaux de notre époque : réussir à étouffer les flammes de ce brasier et retrouver une nouvelle façon d’apprécier la diversité de l’esprit humain dans son expression culturelle. Notre satisfaction, grâce à la générosité et à l’enthousiasme de centaines de compagnons qui nous suivent dans nos projets, sera peut-être d’avoir permis de sauver, un peu de la culture et du génie breton.

Nous sommes placés aussi devant une question qui nous concerne tous. La religion chrétienne – et disons catholique – est-elle menacée de disparition dans un avenir proche ?

C’est vrai aujourd’hui dans plusieurs pays du monde. C’est dans une belle indifférence qu’on regarde les chrétiens d’Orient quitter leur patrie, qu’on accepte de laisser bâillonner une des voix fondamentales de l’humanité. Mais là où il y a des chrétiens qui sont menacés, ils portent témoignage et ne renoncent pas.

Il dépend de nous aussi en Bretagne, et dans un tout autre contexte bien sûr, que la religion chrétienne qui a façonné notre histoire ne disparaisse pas. Vouloir sauver la terre, ce n’est pas que se soucier d’écologie et de gaz à effet de serre, c’est sauvegarder ce cœur d’une fraction d’humanité qui a parlé, et parle encore, de l’Amour, c’est à-dire de l’Humain.

Les actions que nous allons mener dans les mois à venir – le développement de l’itinéraire permanent du Tro Breiz à travers l’ouverture de chapelles hospitalières, l’émergence d’un courant d’art sacré celtique contemporain, les chantiers du Bon Dieu… – n’ont d’autre but, modestement, que de retrouver cette voie chrétienne en Bretagne. Ce sont de petites flammes mais avec de petites flammes, faibles et fragiles, on peut allumer de grands incendies.

Je n’ai jamais oublié les mots de Jean-Pierre Calloc’h que Yannig Baron m’avait soufflés voici vingt ans : « Apprends moi les mots qui réveillent un peuple et j’irai, messager d’espérance, les redire à ma Bretagne endormie ».

Ces mots m’accompagnent sans relâche. Mais je cherche toujours les mots qui pourraient réveiller le peuple de Bretagne, de la Bretagne de Brest jusqu’à Nantes sa capitale. Le Collier de l’Hermine est pour moi un bel encouragement à continuer à les chercher. »

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est Directeur de Publication d'Ar Gedour. Après avoir co-écrit dans le roman Havana Café, il a publié en 2022 son premier roman "CANNTAIREACHD".

Articles du même auteur

Bénédiction des statues des saints Charbel et Jacques le 26 novembre 2022

Amzer-lenn / Temps de lecture : 3 minIls ne sont pas saints fondateurs de la …

Feiz e Breizh noz, la marche aux flambeaux pour les vocations

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 minParce que le Pèlerinage Feiz e Breizh se …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *