Saints bretons à découvrir

CONFERENCE SUR LE PLURILINGUISME AU FAOUET (56)

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min


2011-10-18-BodKelenn-Dalgalian.jpg 

-A-benn ar meurzh 18 a viz Here da 6 eur noz : prezegenn e sal ar gouelioù gant Dalgalian war al liesyezhegezh abred, heuliet gant ur c’hinnig eus politekerezh yezh ar rannvro gant Lena Louarn (kuzulierez rannvro) hag eus stad an traoù e Breizh gant Ronan Postic eus Ofis publik ar brezhoneg. Tabut gant ar c’hevredigezhioù oberiant hag an dilennidi war penaos reiñ un dazont d’ar yezh er pastell-bro.

Cette information sur le plurilinguisme est une première sur la région. Vous êtes invités, même si vous habitez au-delà du Pays du Roi Morvan, à vous rendre nombreux à cet événement. Merci d’en parler autour de vous.

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est Directeur de Publication d'Ar Gedour.

Articles du même auteur

La Troménie de Marie au Pardon de Notre-Dame de Rumengol

Amzer-lenn / Temps de lecture : 3 minRumengol est un sanctuaire diocésain dédié à la …

Les prochains jours au Festival Interceltique de Lorient : les moments à ne pas manquer

Amzer-lenn / Temps de lecture : 4 minLe Festival Interceltique arrive déjà presque à sa …

2 Commentaires

  1. Une conférence très intéressante sur le plurilinguisme, avec en intervenant Gilbert Dalgalian, une pointure dans le domaine, très intéressant. Une conférence qui devrait vraiment circuler à travers la Bretagne. En effet, si l’ont fait passer le monolinguisme pour la norme, et les bilingues (ou plurilingues) pour des communautaristes, on passe à coté d’énormément de choses. A commencer par le développement de neurones, largement supérieur chez les bilingues. Mais encore : loin d’un certain communautarisme, les plurilingues touchent directement à l’universalité. Contrairement à ce que l’on pense, les enfants élevés en plusieurs langues voient en priorité les éléments communs à l’homme et au langage, avant les différences.
    Bref… faites venir Gilbert Dalgalian en conférence et booster le bilinguisme en Bretagne…
    A noter l’intervention de Léna Louarn et de Ronan Postic, qui ont permis de toucher un peu plus la réalité de l’enseignement breton en Bretagne, les manques, mais aussi les projets et le travail effectué..

  2. Issu de la 4ème de couverture du livre référencé ci-dessous :

    «  »Gilbert Dalgalian nous montre que tout enfant devenu bilingue dans une ambiance d’affectivité positive acquiert par là même la capacité d’apprendre d’autres langues avec aisance et rapidité. A l’heure où le monolinguisme en France est érigé en religion d’Etat, avec les redoutables inconvénients que cela comporte, cet ouvrage devrait non seulement être lu, mais médité.

    Pour en savoir plus :
    – Auteur du livre : Enfances plurilingues…Editions L’Harmattan
    – G. Dalgalian ausculte le P.M.B.
    – Le mythe de l’anglais

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.