Saints bretons à découvrir

L’HOMME, MIRACLE DE DIEU

Amzer-lenn / Temps de lecture : 3 min

egl catho benoit xvi 1.jpg « Dieu est notre père car nous sommes ses créatures », a dit Benoît XVI à l’audience générale tenue ce matin Place St.Pierre en présence de 20.000 personnes. Chacun de nous est un miracle de Dieu, qu’il aime et connais personnellement… Nous ne sommes pas pour lui des êtres anonymes et impersonnels. Nous avons chacun un nom. L’Esprit qui parle en nous et nous fait dire Abba nous fait entrer dans cette vérité…et remplit de joie et de sérénité notre prière ». Le Pape s’est arrêté sur deux passages des épîtres, dans lesquels Paul parle de l’Esprit Saint, qui nous permet d’appeler Dieu notre Père: « Le grand maître de la prière qu’est l’Esprit nous apprend à nous adresser à Dieu avec l’affection des fils, ainsi que l’a fait Jésus, y compris lors de l’épisode le plus dramatique de sa vie terrestre. Il n’a jamais perdu confiance de Père, qu’il n’a cessé d’invoquer comme un fils aimé ». Don du Christ ressuscité, l’Esprit « nous met en relation filiale et confiante avec Dieu, à l’instar des enfants, voisine mais diverse d’origine et de nature de celle que Jésus, le Fils éternel de Dieu incarné. Notre relation filiale est fixée dans le temps par la foi, le baptême et la confirmation ».

« La beauté, la grandeur et la consolation majeure contenues dans le mot père, avec lequel dans la prière nous nous adressons à Dieu, est peut-être mal perçue aujourd’hui. Souvent, la figure paternelle n’est pas assez affirmée et active… L’amour de Jésus, du Fils unique, qui s’est accompli pleinement sur la croix, révèle la véritable nature du Père, qui est Amour ». Dans l’épître aux Galates, Paul dit que l’Esprit crie en nous Abba « pour nous faire comprendre que la prière chrétienne n’est jamais à sens unique, de nous à Dieu…mais qu’elle est l’expression d’un rapport réciproque dans lequel Dieu agît en premier… Lorsque nous ouvrons notre âme et notre coeur à l’Esprit en l’appelant à nous habiter, il anime notre vie et s’adresse en nous et avec nous au Père. Cette présence ouvre notre prière aux horizons de la Trinité et de l’Eglise… Lorsque nous nous adressons au Père dans le secret de notre être, dans le silence du recueillement, nous ne sommes jamais seuls… Nous appartenons à la grande prière de l’Eglise et à la grande symphonie que la communauté chrétienne élève vers Dieu partout et en permanence… Guidée par l’Esprit, la prière qui nous fait crier Abba avec et dans le Christ nous inscrit dans la mosaïque parfaite de la famille de Dieu, où chacun trouve place et rôle dans l’unité ». Pour conclure, le Saint-Père a encouragé l’assemblée à s’efforcer de goûter dans la prière la qualité de fils de Dieu, le privilège de l’invoquer avec confiance comme des fils un père aimant. « Ouvrons donc notre prière à l’action du Saint Esprit, afin que nous appelions Dieu notre Père! ».

Source : VIS 23/05/2012

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est Directeur de Publication d'Ar Gedour.

Articles du même auteur

Le Pardon de Sainte Anne-la-Palud 2022 a lieu du 27 au 30 août 2022

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 minNe manquez pas le grand pardon de Sainte …

Replay de la messe du 15 août 2022 depuis Sainte Anne d’Auray.

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 minEn ce lundi 15 août, l’Église fête l’Assomption de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.