Saints bretons à découvrir

Les cantiques bretons pour la Pentecôte

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 min

Voici quelques jalons pour la semaine avant la Pentecôte avec quelques idées de chants à reprendre dans vos paroisses.

Certaines mauvaises langues ont pu dire qu’à l’instar de la Résurrection, le Saint Esprit était peu présent dans le répertoire des cantiques bretons comme d’ailleurs dans le répertoire pré-conciliaire, ce qui est faux, car s’il est vrai que sur le plan de la quantité, il en existe assez peu par rapport aux chants charismatiques ou pentecôtistes, ces chants sont d’une telle majesté et d’une telle puissance qu’il n’en n’est guère besoin d’autres. Les recueils de cantiques anciens commençaient d’ailleurs par les cantiques au Saint Esprit, tout comme le catéchisme, les missions et toutes les grandes occasions commençaient toujours par le Veni Creator. Le préjugé de la troisième Personne, « parent pauvre de la Trinité avant le Concile » est totalement faux.

D’ailleurs, c’est un signe, le premier cantique breton attesté en 1505 est une adaptation en breton du Veni Creator pour Anne de Bretagne : VENI CREATOR : version latin / breton pour Anne de Bretagne – Ar Gedour

Pedamp ha kanamp ar Spered Glan e brezhoneg !

1. Dait, o Spered, Kroueour ar bed. (Veni Creator) : il s’agit d’une ancienne version en breton vannetais de l’air du Spered Santél, dait, ni ho ped, transmise à Ar Gedour par mes soins. Tirée du Livr kanenneu get en toñnieù choéjet pé groeit get en Tadeù Jézuited eid eskopti Gwéned, 1899 (livre de cantiques notés choisis ou composés par les pères Jésuites pour le diocèse de Vannes, 1899), cette version diffère sensiblement de la version du livr kanenneu de 1923, version encore en usage actuellement.

2. Spered Santel, dait, ni ho ped (paraphrase abrégée du Veni Creator).

3. Dait, Spered Santel ha Glan : le chant de la séquence de la Pentecôte est plus adapté en version originale latine car sa prosodie varie selon les couplets. La version donnée ici en version vannetais est donc là pour aider à prier en breton cette séquence magnifique pour ceux qui ne sont pas accoutumés au latin.

4 – Spered santel, O gwir sklaerder : Ce cantique à l’Esprit Saint est aussi connu sous le titre « Spered Santel, gwir sklerijenn ».  Il peut être chanté chaque fois que l’on souhaite appeler l’Esprit-Saint. A la Pentecôte, lors d’un mariage avant l’échange des consentements, lors de confirmations, ou plus simplement lors d’une veillée ou à l’offertoire durant la messe dominicale. Aisé à apprendre, il portera les fidèles vers Dieu.

Retrouvez toutes les propositions de chants pour la Pentecôte sur Kan Iliz.

À propos du rédacteur Uisant ar Rouz

Très impliqué dans la culture bretonne et dans l'expression bretonne dans la liturgie, Uisant ar Rouz met à disposition d'Ar Gedour et du site Kan Iliz le résultat de ses recherches concernant les cantiques bretons, qu'ils soient anciens ou parfois des créations nouvelles toujours enracinées dans la Tradition. Il a récemment créé son entreprise Penn Kanour, proposant des interventions et animations en langue bretonne.

Articles du même auteur

Assemblée pardon de Kernascléden 2016

[KERNASCLEDEN] Messe en français, latin et breton le 3 juillet 2022

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 minComme chaque premier dimanche du mois, une messe …

Assemblée pardon de Kernascléden 2016

[KERNASCLEDEN] Messe en français, latin et breton le 5 juin 2022

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 minComme chaque premier dimanche du mois, une messe …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.