Saints bretons à découvrir

Messe anniversaire pour l’assassinat de l’abbé Perrot le 10 décembre 2022

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 min

Cette année 2022, l’hommage à l’abbé Yann-Vari Perrot par l’association Mignoned Feiz ha Breizh, à l’occasion de l’anniversaire de son assassinat, aura lieu le samedi 10 décembre à la chapelle de Koat Keo à partir de 10h30.

La messe en breton sera célébrée par le père Peter Breton, ancien curé de Carhaix, actuellement retraité.

En 2023, cela fera 80 ans que l’abbé, accusé de collaboration, est tombé sous les balles communistes, en revenant de la messe qu’il avait célébré à la chapelle de Saint-Corentin en Scrignac, jour de la fête du saint dédicataire. C’était le 12 décembre 1942.

Info exclusive Ar Gedour : Michel Chauvin, qui a reçu le Collier de l’Hermine en septembre dernier des mains de Jean-Louis Jossic (Tri Yann), nous a annoncé qu’à l’issue de la messe, il remettrait symboliquement son Collier à l’abbé Yann-Vari Perrot.

« A l’issue de la messe, je lui remettrai ,symboliquement mon COLLIER DE L’HERMINE ,sur sa tombe » a confié Michel Chauvin à notre rédaction, considérant que ses engagements au service de la Bretagne devaient beaucoup au prêtre de Scrignac, comme il l’avait déjà évoqué lors de la cérémonie de remise du Collier de l’Hermine à Josselin et dans le film qui le présentait. Parmi les épisodes marquants, il a notamment créé en 1992 avec Kendalc’h la Cantate pour la Paix, un spectacle rassemblant 400 choristes et 45 musiciens. Il y aura 12 concerts et un CD. En 2001, il met sur pied l’opéra dédié à Anne de Bretagne. En 2007, il créé un oratorio dont Xavier Grall est le pilier central, autour de son oeuvre L’inconnu me dévore. En 2011 il créé le spectacle Glenmor l’Insoumis.

Article mis à jour le 3/12/2022
Parce qu’Ar Gedour est le seul média pureplayer catholique breton, et que le soutien à une telle initiative est important pour qu’elle puisse perdurer, merci de soutenir Ar Gedour par un don en cliquant sur ce lien.


À propos du rédacteur Tudwal Ar Gov

Bretonnant convaincu, Tudwal Ar Gov propose régulièrement des billets culturels (et pas seulement !), certes courts mais sans langue de buis.

Articles du même auteur

ruine église bretagne

Faudra-t-il vraiment raser nos églises dites « sans intérêt » ?

Amzer-lenn / Temps de lecture : 8 minL’ancienne ministre de la Culture Roselyne Bachelot a …

Un calvaire nouvellement posé, vandalisé dans le Morbihan

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 minIl y a un peu plus de 10 …

4 Commentaires

  1. Je préférai de loin que la messe soit en latin selon l’ancienne forme comme l’abbé Perrot la célèbrait lui-même. La tradition est ce qu’il y a de plus vivant et authentique. Jean.

  2. Ur fari eo soñjal e vehe gwell gwezharall, d’am soñj. Mantret e oa an Tad Perrot é welet e genseurted é lidiñ an overenn en ur feson truezhek. Hiniv eo ar memes tra : pa vez heuliet mat ar misal, hag get tud aketus aveit bravité ar c’hanennoù, lidet get kalon, m’eus ket mui afer a lid kozh pe nevez.

    • A-du ganeoc’h, Yann Gwenedour nemet: « bravité ar c’hanennoù » / « braventez ar c’hanaouennoù »…!! A-wechoù emañ Yann pell diouzh e gazeg, pa lavaran mat, hañ…Soñjal a ran e kanaouennoù e galleg klevet e parrezioù zo…
      .
      Ar pep-gwelllañ hag ar pep-gwasañ…
      .
      Petra d’ober?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *