Saints bretons à découvrir

[MUSIQUE] “Une histoire des beaux jours” de Philippe Guével

Amzer-lenn / Temps de lecture : 3 min

“Une histoire des beaux jours” : C’est ainsi que Philippe Guével, dont nous vous avions déjà entretenu lors de la sortie de son album Tyle of Lochalsh, a baptisé son dernier opus.

Originaire de Plourin-lès-Morlaix, cet artiste – autodidacte – est organiste dans sa paroisse, mais pas que… , disions-nous. Il est notamment le complice de Patrick Richard (compositeur du Psaume de la Création), mais pas que… Il compose régulièrement des musiques pour des court-métrages, mais pas que…

Ecouter un album de Philippe Guével, c’est contempler un tableau et se laisser happer par les paysages sonores qu’il nous offre. Et pour ce faire, il s’entoure des meilleurs musiciens et amis, de ceux qu’il accompagne lui-même régulièrement et lui rendent la pareille ici : Dan ar Braz, Ronan Le Barz, Gilles Troël, David er Porh, Clarisse Lavanant, et bien d’autres. Guitares, bombardes, trompette, whistles, violoncelle, violon, uillean pipe, flûte traversière, clarinette, hautbois, basse, choeur… donnent la répartie aux piano et aux programmations de Philippe. Un véritable orchestre pour une promenade comme une valse qui accompagne l’extraordinaire ordinaire du quotidien.

Une histoire des beaux jours, est-ce un instant nostalgique aux accents celtiques parlant des heures passées, des pages que l’on tourne de l’enfance à aujourd’hui, des histoires que Philippe nous confie au creux de l’oreille -les siennes entremêlées aux nôtres – pour nous atteindre au coeur ? Ou est-ce encore une promesse des beaux jours annoncés à vivre ensemble ?

12 titres, 12 chapitres d’un livre à ouvrir aux musiques qui pourraient accompagner un film. Notons une composition orchestrale inspirée du Kyrie des anges (Missa de Angelis), “l’air que j’aimais le plus quand Papa le jouait sur l’harmonium familial” confie l’artiste. Si ce magnifique répertoire est peu à peu délaissé de notre liturgie, au moins arrive-t-il chez les artistes qui ont conscience du beau et le présentent – certes adapté –  au grand public.

Les nuages sombres semblent couvrir le monde depuis déjà si longtemps que, la tête courbée, nous attendons qu’aujourd’hui se passe sans rien attendre du lendemain. Mais l’album de Philippe, dans lequel on retrouve une transcendance en filigrane, est de ces petits moments de grâce et d’émotions qui vous laissent dans la certitude d’un meilleur à venir, comme un rayon de soleil traversant le brouillard annonçant une histoire des beaux jours…

Commandez l’album sur le site de Philippe Guével : Philippe GUEVEL – Compositeur – Arrangeur Breton

Tant que vous êtes là, nous avons quelques mots à vous dire. Ar Gedour est le seul média pure-player dans la ligne Feiz & Breizh. Pour continuer ce travail, nous avons besoin de vous. Nos rédacteurs sont tous bénévoles mais des coûts fixes existent, sans compter la mise en place de nos projets. Vos dons sont donc  d’une aide précieuse.

Optez pour un don à Ar Gedour, déductible de vos impôts selon les conditions habituelles. Trugarez deoc’h !



À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est Directeur de Publication d'Ar Gedour.

Articles du même auteur

Le Festival Interceltique “Année de la Bretagne” aura lieu du 6 au 15 août 2021

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 min Le Festival Interceltique de Lorient aura bien …

boite à musique

Idée cadeau (naissance, communion…) : une boîte à musique “O Rouanez karet an Arvor”

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 minAprès avoir réalisé avec succès une boîte à …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *