Saints bretons à découvrir

[DISCOGRAPHIE] Tyle of Lochalsh, de Philippe Guével

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 min

tyle of lochalsh, philippe GuévelTyle of Lochalsh… un titre déjà évocateur d’un album proposé par Philippe Guével, opus que je découvre aujourd’hui mais qui date de 2008. Originaire de Plourin-lès-Morlaix, cet artiste – autodidacte – est organiste dans sa paroisse, mais pas que… 

Il est notamment le complice de Patrick Richard (compositeur du Psaume de la Création), mais pas que… 

Il compose régulièrement des musiques pour des court-métrages, mais pas que… 

Au piano et aux programmations, il offre dans ce 12 titres un brin nostalgique un panorama musical brossant les couleurs des pays celtes, une musique qui s’écoute autant comme du lounge en dégustant (avec modération) un single malt de l’Ile de Skye, que comme une musique de film qui au fil des morceaux propose ici une variété dans une unité de style : pas de paroles, mais le chant magnifique de la guitare de Dan ar Braz et le uillean-pipe de Ronan le Bars donnent de suite le ton et, grâce à une belle orchestration, déploient au fil de l’écoute les paysages enchantés de Celtie. 

Entouré aussi de multiples autres musiciens (22 au total, et non des moindres), derrière son piano numérique comme gouvernail, Philippe semble ici – dans une œuvre où la mer est en filigrane – le capitaine d’un vaisseau voguant au gré des vagues, de Bretagne (Anne de Bretagne) en Irlande (Pirates) ou l’Ecosse (Tyle of Lochalsh), en passant par le Pays Basque (Isarra). Les titres Hors Venue  et Racines sont eux aussi aussi évocateurs : les touches blanches et noires s’inclinent aux notes posées par l’artiste qui déploie sa musique comme un gwenn-ha-du laissé au vent du large, portant l’inconscient vers un monde qui a été, qui est ailleurs, qui est en nos coeurs … et les pleurs mélodieux des whistles de Ronan Le Bars ajoutent à cette mélancolie musicale authentiquement celtique. 

La valse marine, qui emporte dans le tourbillon d’un manège ancien ou d’un limonaire aquatique, contraste avec les rythmes tribaux d’un Tyle of Lochalsh, mais ce sont justement ces contrastes qui donnent à cet album des accents originaux qui ne demandent qu’à être transmis.

Un beau cadeau à offrir ou à s’offrir. Il ne se trouve pas (plus ?) dans les bacs, mais vous pouvez nous contacter et nous ferons le nécessaire pour vous le faire parvenir.  

 

Eflamm Caouissin

 

Pour en savoir plus, découvrez son interview sur RCF

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est Directeur de Publication d'Ar Gedour.

Articles du même auteur

Replay de la messe du 15 août 2022 depuis Sainte Anne d’Auray.

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 minEn ce lundi 15 août, l’Église fête l’Assomption de …

La Troménie de Marie au Pardon de Notre-Dame de Rumengol

Amzer-lenn / Temps de lecture : 3 minRumengol est un sanctuaire diocésain dédié à la …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.