Saints bretons à découvrir

Tro Breiz, ma Bretagne intérieure (de Xavier Accart)

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 min

En 2009, Xavier Accart entreprend son Tro Breizh, un tour de la Bretagne en solitaire alors qu’il vient de perdre son lieu d’ancrage qui était pour lui un éden. Callot, une petite île dans le Finistère Nord C’est de là qu’il part pour ne plus y revenir et, durant trois semaines de marche, fait de nombreuses rencontres.

Outre les étapes traditionnelles de ce pèlerinage qui honorent les sept saints fondateurs de la Bretagne (Tugdual à Tréguier, Brieuc à Saint-Brieuc, Malo à Saint Malo, Samson à Dol, Patern à Vannes, Corentin à Quimper et Paul-Aurélien à Saint-Pol-de-Léon), le pèlerin visite aussi des lieux qui font partie de sa géographie intérieure chapelle des Sept Saints au Vieux-Marché, Sainte-Anne-d’Auray ou encore l’abbaye de Kergonan. C’est ainsi qu’est né cet ouvrage de Xavier Accart, écrit depuis son carnet de voyage, notes jetées comme autant de pensée, livré avec cœur et âme comme un témoignage poétique d’un marcheur aux confins du monde et loin du tourbillon perpétuel de la société, démarche intérieure comme extérieure. Aller au-delà de soi… pour simplement être amené à se retrouver.

En projetant d’effectuer le Tro Breiz, Xavier Accart ignore que ce sera aussi le moment de rendre les clefs de la maison de son enfance. Faisant ses adieux à cette petite île de la baie de Morlaix, il s’en va donc, à la fois libre et déraciné.

Il marchera en solitaire, pendant vingt-six jours, sur plus de six cents kilomètres, entre littoral sauvage et campagne verdoyante. Au fil des pas, les rencontres avec des inconnus et la découverte de lieux sacrés inspirants le conduisent à explorer une Bretagne intérieure.

A cette aventure se greffent les souvenirs de ses voyages en Inde, sur les traces du moine breton Henri Le Saux, prenant parfois le lecteur au dépourvu. Mais c’est pour mieux retourner dans son itinérance aux frontières de sel. Indien vaut mieux que deux tu l’auras, n’est-ce pas ? Ainsi, ce grand tour est autant une récapitulation d’une histoire personnelle qu’un regard porté sur un terroir pétri de traditions mais brutalement déchristianisé.

Un récit fondateur qui mêle émotion, humour et espérance, les thèmes de l’enracinement et de l’exil, de la crise de l’Eglise, de la spiritualité chrétienne. A découvrir sans attendre, l’ouvrage est disponible dans toutes bonne librairie qui se respecte, mais aussi sur l’étape estivale du Tro Breiz, la semaine prochaine.

Tro Breiz, ma Bretagne intérieure, de Xavier Accart

Broché – Livre grand format, 11 mai 2023 – Salvator

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est le fondateur du site et de l'association Ar Gedour et assure la fonction bénévole de directeur de publication. Il anime aussi le site Kan Iliz (promotion du cantique breton). Après avoir co-écrit dans le roman Havana Café, il a publié en 2022 son premier roman "CANNTAIREACHD".

Articles du même auteur

[QUIMPER] Les Kanerion Pleuigner à la cathédrale le 26 mai 2024

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 minConcert à la Cathédrale Saint-Corentin de Quimper, le …

Gouel Pantekost santel deoc’h !

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min  Spered Santel, deit, ni hou ped E …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *