Saints bretons à découvrir
Accueil > Culture / Sevenadur > Chronique des Saints > 12 mars : Saint Pol Aurélien

12 mars : Saint Pol Aurélien

poldeleon.jpgPol Aurélien, ou Pol de Léon, en latin Paulinus Aurelianus, en breton Paol Aorelian, est un saint breton et le premier évêque de la ville de Saint-Pol-de-Léon et du pays du Léon au VIe siècle. Il est fêté le 12 mars.

   Saint Paul Aurélien, communément appelé saint Pol de Léon, est du nombre des sept fondateurs d’évêchés bretons. Il naquit au Pays de Galles vers 480, où il fut condisciple de Gildas et de Samson à l’école monastique d’Ildut. Avec douze compagnons il traversa le Cornwall et gagna l’Armorique : il débarqua à Ouessant. De là, il vint sur le continent, probablement à Lampaul-Plouarzel, séjourna à Lampaul-Ploudalmézeau, puis se dirigea vers le castel de Léon. Le comte Withur lui donna un évangéliaire et une cloche, la forteresse gallo-romaine en ruines et l’Ile de Batz. Pol établit deux monastères, l’un dans l’île, l’autre dans le Castel. C’est sur l’injonction de Childebert qu’il reçut l’épiscopat : l’oppidum du Castel devint le centre de son apostolat. Evêque préférant la vie érémitique, il laissa la ville épiscopale à saint Jaoua. Il reprit plus tard la charge épiscopale, puis nomma pour lui succéder un autre de ses disciples : Kétoméren. Il put alors se retirer dans son monastère de l’Ile de Batz, où il mourut très âgé. Son attribut iconographique est le dragon, en souvenir du dragon dont il aurait délivré l’Ile de Batz, symbole du “dragon invisible” qu’il avait chassé du pays.
     
    Sant Paol Aurelian, anvet aliesoc’h Pol a Leon, a zo unan euz ar zeiz eskob o-deus diazezet eskoptiou Breiz. Ganet eo bet e Bro-Gembre wardro ar bloavez 480. E studi a reas asamblez gand Gweltaz ha Samson e skol sant Iltud. Gand daouzeg kompagnun e treuzas Kerne-Veur hag e teuas da Vro-Arvorig. Dilestra a reas war Enez Eusa. Goudeze e teuas d’an douar braz. Ar Hont Withur a roas dezan eun aviel hag eur c’hloc’h, ar c’hastell roman hag Enez-Vaz. Paol a zavas daou vanati, unan war an enezenn, egile er C’hastell. Evid senti ouz Childebert eo e teuas da veza eskob. War skeuden sant Paol e weler eun aerouant (dragon) ouz e dreid. Skarzet e-nefe an enezenn euz an aerouant, skeudenn ar c’hredennou faoz e-noa mouget er vro.
     
     Dix-sept édifices lui ont été consacrés, presque tous en Léon. Si l’église Saint-Pol de Batz est en ruines, par contre, six autres paroisses restent fidèles à son patronage : l’église cathédrale de Saint-Pol de Léon, les églises de Lampaul-Guimiliau, Lampaul-Plouarzel, Lampaul-Ploudalmézeau, Lampaul à Ouessant et Tréglonaou. Des chapelles dédiées à saint Paul subsistent encore à Brignogan, Garlan, Plouguerneau. Ont disparu les chapelles de Le Drennec, Le Faou, Guimaëc, Plougonvelin. En Cornwall, la paroisse de Paul, à l’extrême ouest de la péninsule, est dédiée à saint Pol depuis le 10e siècle. Son nom est comparable à celui de Paule, paroisse de haute Cornouaille, dédiée elle aussi à saint Pol. 


Source

Illustration: Pol Aurélien – cathédrale de St Pol de Léon (photo envoyée par un internaute sur Nominis)

À propos du rédacteur Eflamm Caouissin

Marié et père de 5 enfants, Eflamm Caouissin est impliqué dans la vie du diocèse de Vannes au niveau de la Pastorale du breton. Tout en approfondissant son bagage théologique par plusieurs années d’études, il s’est mis au service de l’Eglise en devenant aumônier. Il est Directeur de Publication d'Ar Gedour.

Articles du même auteur

25/03 : Pedomp Mari, hon mamm garantezuz

Le 25 mars est un jour de solennité pour l’Eglise catholique. Elle fête de façon …

jour du seigneur France 2

[RENNES] Messe des Rameaux et réalité immersive en direct sur France 2

Décidément, le Jour du Seigneur vient régulièrement en Bretagne. En février, c’était Nantes, et début …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *