Saints bretons à découvrir

[Saint-Pol-de-Léon] Un écrin pour les vêtements liturgiques à la chapelle Saint-Joseph

Amzer-lenn / Temps de lecture : 2 min

À Saint-Pol-de-Léon, la chapelle Saint-Joseph, rue de la Rive, propriété de l’association l’Œuvre de Saint-Joseph, va accueillir dans les prochaines semaines, un Conservatoire des vêtements liturgiques.

Le Conservatoire fera redécouvrir un patrimoine vestimentaire oublié.

L’Œuvre de Saint-Joseph avait organisé, sur une impulsion de Gwenegan Caouissin et en lien avec le Diocèse de Quimper & Léon, il y a quelques années une exposition d’envergure à Pont-Croix qui avait permis de faire revivre tout un patrimoine de vêtements d’église, différents au gré des grands moments de la vie chrétienne : baptême, communion, mariages, enterrements… Parallèlement, les vêtements civils bretons rappelaient les festivités familiales qui accompagnaient ces cérémonies. Vous pouvez redécouvrir cette exposition dans la vidéo ci-dessous.

Suite au départ de la Fraternité Saint-Pierre vers Sainte-Sève, la chapelle Saint-Joseph n’avait plus de destination, et il n’était pas question que cet édifice retourne dans la déshérence initiale connue lorsque l’OSJ a acquis l’édifice. Restauré, mis à disposition de la FSSP en lien avec le diocèse, cette chapelle a connu une nouvelle vie. Abandonnée de nouveau, elle ne sera pas désaffectée mais entend offrir ainsi un outil culturel et touristique supplémentaire à la commune.

Un patrimoine oublié

L’OSJ étant également propriétaire de plusieurs dizaines de mannequins tandis que l’Ensemble paroissial de Saint-Pol est riche d’une très grande collection de vêtements liturgiques brodés, chasubles, aubes, étoles, surplis… ainsi que les tenues des enfants de chœur d’autrefois et divers ornements, l’idée de mettre en valeur ce patrimoine s’est imposée, même si la surface est sensiblement moins grande que la chapelle de Pont-Croix.

Un appel sera lancé très prochainement aux bénévoles désireux de les « remettre en forme », les restaurer éventuellement lorsque certains textiles seraient trop abîmés puis de les exposer en situation afin de les présenter au public de façon permanente.

Pour les visiteurs, ce sera aussi l’occasion de découvrir le métier de brodeuses et d’expliquer en paroles et en actes ces pièces d’un patrimoine très méconnu et victime d’un oubli d’une cinquantaine d’années. Des bannières seront également exposées et, si possible, un dais de procession.

À quelques dizaines de mètres de la cathédrale, ce Conservatoire inédit devrait connaître une belle affluence notamment en période estivale.

À propos du rédacteur Erwan Kermorvant

Erwan Kermorvant est père de famille. D'une plume acérée, il publie occasionnellement des articles sur Ar Gedour sur divers thèmes. Il assure aussi la veille rédactionnelle du blog et assure la mission de Community Manager du site.

Articles du même auteur

Brocéliande : entre croyances celtes et foi chrétienne

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 minLégende arthurienne et foi chrétienne : récupération ou …

chapelle saint leonard ploemeur

[PLOEMEUR] Messe en breton le 15 janvier 2021

Amzer-lenn / Temps de lecture : 1 min La messe en langue bretonne célébrée habituellement …

6 Commentaires

  1. Et un grand merci à toute l’équipe de l’époque et notamment à Jeannie Kernec sans qui cette exposition n’aurait pas été possible. Elle a été la personne clé de cette belle exposition, regroupant 84 mannequins mis en scène, avec des pièces très anciennes pour certaines datant de Napoléon III.

    • Gloupsss !!! La Fraternité Saint Pierre a été virée , comme une malpropre de la chapelle Saint Joseph, par qui vous savez, et vous osez écrire que la FSSP et tous ses fidèles l’ont abandonnée ?? Qui maintenant sont obligés, pour le moins, de faire une demi-heure de route pour suivre les cérémonies de la Tradition de l’Eglise !!

      • Vous devriez lire correctement notre article. Il n’est pas dit que la FSSP l’a abandonnée (d’ailleurs nous renvoyons via un lien vers l’article qui explique le pourquoi) mais que la chapelle est ACTUELLEMENT abandonnée. C’est un fait, quelles que soient les responsabilités. C’est tout ce que dit l’article.

        • La Chapelle fut quittée à l’initiative de Mgr Dognin et la fraternité n’a jamais pris congé auprès du propriétaire qui n’y est pour rien, pire le propriétaire a dû régler les factures des charges.

        • Il a été écrit ceci : “Restauré, mis à disposition de la FSSP en lien avec le diocèse, cette chapelle a connu une nouvelle vie. Abandonnée de nouveau, “.
          Cela ne veut pas dire autre chose que abandonnée par la FSSP. Or vous devez savoir toutes les pressions, ou plutôt les persécutions de certains de Saint Pol pour que la FSSP parte … Ce ne sont pas des guéguerres de clocher, mais de l’orgueil, mal, très très mal placé. Nous aimons tant que Notre Seigneur qui est ainsi offensé …

          • Je sais ce que j’ai écris. Je peux comprendre vos blessures mais elles vous font lire mon article avec votre prisme. Mon article n’ayant pas vocation à relancer des histoires, j’ai évité de reparler de cette affaire pour nous focaliser uniquement sur la nouvelle initiative.
            Ne me faites donc pas dire ce que je n’ai pas dit, d’autant que j’ai mis dans l’article un hyperlien qui renvoie vers un de nos articles expliquant comment la fraternité avait été priée de partir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *